Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
mardi et jeudi 8h30-11h30 
vendredi 13h30-16h30

 

Site internet

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

les vendredis et samedis

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 13:15
Saint Vincent de paul

St Vincent de Paul, Sa Vie

Il décide assez jeune de devenir prêtre, par conviction, certes, mais aussi, à ce moment, pour échapper à une condition de vie très pauvre. Il entame donc des études dans la ville voisine de Dax, qu'il poursuit à Toulouse à 16 ans. En 1600, à 19 ans, il est ordonné prêtre et officie dans de petites paroisses.

En 1605, alors qu'il se rendait à Narbonne en navire depuis Marseille, il aurait été capturé par des pirates tunisiens. Il s'agit là d'un passage de sa vie un peu mystérieux et quelquefois mis en doute...

Après cet épisode, il passera quelques temps à Rome, pour revenir en France vers 1610 avec dans sa valise de bonnes recommandations du saint siège. Il rencontrera alors le roi Henri IV et fera partie de sa cours pendant deux ans, devenant même l'aumônier de la reine Margot. Après ce court passage, il resta proche de Paris en officiant à Clichy. Une puissante famille, parmi les plus fortunés de France, les "de Gondi", lui demande alors de devenir le percepteur de ses enfants. Vincent de Paul accepte. Il tisse des liens très forts avec cette famille qui le soutiendra ensuite toute sa vie dans sa croisade contre la pauvreté et l'exclusion.

C'est en 1617, à 36 ans, que bascule sa vie. Appelé au chevet d'un homme très pauvre qui se meurt pour une ultime confession, il est bouleversé par cette expérience. Il renonce à ses richesses personnelles et adopte une attitude d'humilité qu'il conservera toute sa vie.

Il prend conscience de l'extrême dénuement dans lequel vit une grande partie de la population du pays. Mais il comprend également que l'aide qu'il veut apporter se doit d'être organisée pour être efficace à grande échelle.

Cette même année, il s'occupera d'une nouvelle paroisse très défavorisée aux alentours de Lyon et créera sa première Confrérie de la Charité.

Deux années plus tard, nommé aumônier des galères, il apporte son écoute et son aide à ces pauvres bougres traités des pires façons et à peine considérés comme des êtres humains.

En 1625, il fonde dans la chapelle Saint Lazare à Paris la Congrégation de la Mission, dont le but est de réevangéliser les campagnes. Les prêtres adhérants sont appelés "Lazaristes".

Il continue inlassablement ses efforts et fonde deux nouvelles confréries : la compagnie des Filles de la Charité et celle des Dames de la Charité. Avec ces différentes organisations, il s'occupe de tous les exclus de la société : enfants des rues, malades, condamnés, enfants abandonnés...

Il donne de sa personne et il est souvent aux premiers postes pour distribuer la nourriture, écouter et réconforter. En 1639, il est sur les champs de bataille de Lorraine pour organiser et porter secours aux blessés et mourants. En même temps, Vincent de Paul à conservé ses contacts à la cour du roi, qui lui permettent de financer ses actions. Il fut d'ailleurs le confesseur du roi Louis XIII lors de ses derniers instants. Cette proximité avec les hauts dirigeants du pays lui permet de plaider la cause de la paix auprès des puissants, notamment Richelieu, Mazarin,...

Malgré son âge, il continue son action et s'emploie à minimiser les conséquences des guerres qui ravagent la France. Il interviendra en Picardie, en Champagne,... et créera des Fondations l'étranger : Alger, Madagascar, Pologne,...

Il crée également la Fondation de l'Hôpital du Saint Nom de Jésus à Paris en 1654.
Saint Vincent, "Monsieur Vincent" comme l'appelaient ses contemporains, soulignant ainsi sa gentillesse et son humilité, meurt le 27 septembre 1660 à Paris. Il sera canonisé 77 ans plus tard, en 1737.

St Vincent de Paul, Sa pensée

« Servant les pauvres, on sert Jésus-Christ. O que cela est vrai ! Vous servez Jésus-Christ en la personne des pauvres. Et cela est aussi vrai que nous sommes ici. »

« Ce n’est pas le prêtre seul qui offre le saint sacrifice, mais ceux qui y participent...c’est le centre de la dévotion. »

« Lorsque quelqu’un a faim, qu’on lui donne à manger ... puis, qu’on lui donne un outil, et ensuite plus rien...selon cela les aumônes ne sont que pour ceux qui ne peuvent plus travailler. »

« La simplicité...je l’appelle mon évangile. »

« Qu’est-ce qui fait que Dieu regarda la Vierge ? Elle le dit elle-même “c’est mon humilité”. »

« L’amour est inventif jusqu’à l’infini. »

« J’ai peine de votre peine. »

« Quoi, être chrétien et voir son frère affligé sans pleurer avec lui, sans être malade avec lui ! ...C’est être sans charité, c’est être chrétien en peinture. »

« Disons les choses comme nous les avons au cœur. Agissons bonnement, droitement, toujours en vue de Dieu. »

« Ceux qui ont la vraie charité au-dedans la montrent au-dehors. La charité doit passer dans les œuvres. Alors, elle est parfaite et devient féconde, en ce sens qu’elle engendre l’amour ... »

« Dieu est amour et veut que l’on aille par amour. »

« La charité veut que nous mettions la paix là où elle n’est pas. »

« Aimer les autres, c’est les connaître, vouloir leur épanouissement, agir avec compétence et désintéressement... »

« Qui que tu sois, dis-toi qu’aimer vraiment modifie l’attitude fondamentale à l’égard de l’autre personne, de l’autre groupe, de l’autre nation ... »

**************************************

Heureux ceux qui ..

Heureux ceux qui respectent mes mains décharnées et mes pieds déformés.

Heureux ceux qui conversent avec moi bien que j’aie désormais quelque peine à bien entendre leurs paroles.

Heureux ceux qui comprennent que mes yeux commencent à s’embrumer et mes idées à s’embrouiller.

Heureux ceux qui, en perdant du temps à bavarder avec moi, gardent le sourire.

Heureux ceux qui jamais ne me font observer : “C’est la troisième fois que vous me racontez cette histoire ! ” Heureux ceux qui m’assurent qu’ils m’aiment et que je suis encore bonne ou bon à quelque chose.

Heureux ceux qui m’aident à vivre l’automne de ma vie...

**************************************

St Vincent de Paul, Sa prière

O mon Dieu, nous sommes prêts à accepter tout ce que vous nous enverrez,
à l’accepter promptement,
entièrement, constamment et avec amour.
Nous nous jetons dans vos bras, Seigneur du monde.
Seigneur, tirez-nous après vous,
faites-nous la grâce de suivre votre exemple
et de regarder toutes choses
comme vous les regardez.
Avec vous, Seigneur, jamais rien ne nous manquera
et jamai
s rien ne nous retiendra.
saint Vincent de Paul

***************************************

O Dieu Sauveur, je vous en prie,
donnez-nous l’humilité,
vous qui avez toujours cherché
la gloire de votre Père
aux dépens de votre propre gloire,
aidez-nous à renoncer une fois pour toutes
à nous complaire en vain dans les succès.
Délivrez-nous de l’orgueil caché
et du désir que les autres nous estiment.
Nous vous supplions, Seigneur miséricordieux,
de nous donner l’esprit de pauvreté.
Et si nous devons avoir des biens
faites que notre esprit n’en soit pas contaminé,
ni l
a justice blessée, ni nos cœurs embarrassés.
saint Vincent de Paul

********************************************

Partager cet article

Repost 0
Published by blogstvincentdepaul - dans VIE DE LA PAROISSE
commenter cet article

commentaires