Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
Mardi 15h30 - 18h30 
Jeudi et Vendredi 08h30 - 11h30

 

 

 

Site internet :

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook :

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 13:27

 

armistice_i.jpg

Si aujourd'hui, nombreux sont ceux qui ont pu jouir d'une bonne grasse matinée, c'est en raison de la commémoration de l'Armistice de la Grande Guerre. A ce propos, il est heureux de constater que cette date va aussi être l'occasion de faire mémoire de tous les hommes morts pour les couleurs françaises dans les théâtres d'opération extérieurs. Ainsi, les militaires qui donnent leurs vies loin de leur terre natale et de leur famille seront honorés par la nation. 

 

Ainsi, aujourd'hui, nous faisons mémoire de ce jour où dans un wagon, au beau milieu de la forêt de Compiègne, à Rethondes exactement, allemands et français signèrent l'armistice. L'histoire dit, et certains prétendent qu’en 1918, l'armistice aurait pu être signé avant le 11 novembre, mais que les maréchaux Joffre et Foch souhaitèrent qu’il soit signé le 11, jour de la fête de saint Martin. A 5h 15 du matin, il fut signé pour devenir effectif à 11 heures. Dans toute la France, les cloches sonnèrent à la volée à 11heures précises. A Paris, les cloches de la capitale résonne en témoins de cette "heureuse" date.

A la Basilique Saint-Martin-de-Tours dans la crypte du tombeau de saint Martin, on peut voir un ex-voto :

A Saint Martin,

 11 novembre 1918, 

Foch 

Maréchal de France

 

La juxtaposition des deux célébrations ne semble donc pas liée aux aléas de calendriers républicain et catholique! Cependant, l'armistice a très largement occulté la fête de l'illustre saint Martin, qui au delà de l'épisode du partage de son manteau, contribua à l'évangélisation de la gaulle et la fin du paganisme. Aujourd'hui, les moines bénédictins de Ligugé, à côté de Poitiers, fêtent aujourd'hui les 1650 ans de la première fondation monastique en occident par saint Martin. (Lérins vient juste derrière, c'était en 406! à 44 ans près!) N’oublions donc pas la mémoire de ce saint qui est pour chacun un modèle de sainteté et de zèle missionnaire. Pour que chacun puisse s’édifier de ce personnage qui n’a eu de cesse de renvoyer au Christ, vous trouverez un prochain article quelques lignes de Sulpice Sévère, disciple de saint Martin et qui fut son hagiographe.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires