Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
Mardi 15h30 - 18h30 
Jeudi et Vendredi 08h30 - 11h30

 

 

 

Site internet :

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook :

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 09:04

Chaque année, le mois de juin est marqué pour les uns par les examens et pour les autres, par les temps forts familiaux autour des enfants qui font leur profession de foi ou leur première communion. Mais cette année, il marque le début d’une année sacerdotale proclamée par Benoit XVI le 16 mars 2008. « Pour favoriser cette tension des prêtres vers la perfection spirituelle dont dépend surtout l'efficacité de leur ministère, j'ai décidé de mettre en place une année sacerdotale spéciale du 19 juin 2009 (Fête du Sacré Cœur de Jésus et Journée pour la sanctification des prêtres) au 19 juin 2010 ». Cette année "rappellera le 150 anniversaire de la mort du saint Curé d'Ars, Jean-Marie Vianney, vrai exemple de pasteur au service du troupeau du Christ... »

Chacun d’entre nous connait un ou plusieurs prêtres et depuis quatre ans vous découvrez la vie des séminaristes qui viennent à Contes. Cependant, pour certains, le passage entre les deux états reste certainement un lieu inconnu. Une ordination est un événement rare qu’il est bon de découvrir pour mieux comprendre quelle est le rôle et la place du prêtre dans l’Eglise. Le 28 juin, deux nouveaux prêtres seront ordonnés, une occasion pour aborder trois aspects importants de cette célébration.

En premier lieu, l’imposition des mains par l’évêque manifeste cet enracinement du rite dans la tradition biblique. C’est par ce geste que Moïse investit Josué et que les lévites sont consacrés. C’est aussi par ce geste que Jésus lui-même guérit, bénit… Enfin, les apôtres imposaient les mains à ceux qu’ils avaient choisi, afin leur transmettre les grâces du St Esprit en vue de leur mission d’annonce et de service. Ce geste signifie l’impression du « caractère » de l’ordination en celui qui la reçoit ; de même que pour le baptême, l’ordination est un sceau qui ne peut être enlevé. 

La prière d’ordination constitue le deuxième moment important d’une ordination. Rédigée en trois partie, elle manifeste la spécificité et la valeur propre de ce sacrement. Tout d’abord, elle rappelle les hauts faits de Dieu pour son peuple ainsi que ses interventions pour donner à son peuple les serviteurs dont il a besoin. Dans un second temps, elle se présente comme une épiclèse  invoquant l’Esprit saint pour qu’il comble de grâces celui qui se met au service de l’Eglise. Enfin, la prière demande à Dieu les grâces particulières nécessaires pour la mission spécifique du prêtre au milieu du monde. 

Enfin, par l’onction du saint Chrême, l’évêque consacre les mains du nouveau prêtre par lesquelles il va baptiser, oindre les malades, offrir le sacrifice eucharistique ou encore pardonner les péchés ; « […] Que le Seigneur Jésus Christ, lui que le Père a consacré par l’Esprit Saint et rempli de puissance, vous fortifie pour sanctifier le peuple chrétien et pour offrir à Dieu le sacrifice eucharistique. »

La célébration d’une ordination contient encore d’autres gestes et paroles mais ces trois manifestent le mieux le « caractère » particulier du prêtre, choisi et appelé du milieu des hommes pour donner aux hommes le Christ ressuscité. Une invitation donc à vous joindre à l’Eglise diocésaine le 28 juin pour entourer de votre prière Laurent et Michel que l’Eglise appelle sur ce chemin.

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans LIEN
commenter cet article

commentaires