Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
mardi et jeudi 8h30-11h30 
vendredi 13h30-16h30

 

Site internet

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

les vendredis et samedis

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 10:16

Manif.jpgIls étaient entre 3 000 et 6 000 personnes à défiler samedi 23 novembre dans les rues de Nantes contre les projets « familiphobes » du gouvernement. D'autres rassemblements identiques sont d'ores et déjà annoncés.

Entre 3 000 et 6 000 personnes ont défilé samedi 23 novembre dans les rues de Nantes à l’appel de La Manif pour tous. Un chiffre bien supérieur aux 1 500 à 2 000 manifestants prévus par la police, mais légèrement en-deçà de la toute première mobilisation nantaise, le 17 novembre 2012, où 5 000 à 8 000 opposants à la loi Taubira avaient foulé le pavé de l’ancienne ville du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault. La réussite de cette première manifestation régionale depuis le vote de la loi, La Manif pour tous la doit certainement à un changement de ton.

« Je n’étais pas présent aux premières manifestations contre le mariage homosexuel », raconte Olivier, 39 ans. « Mais cette fois, je suis venu avec mon épouse car le débat s’est élargi à la famille. » Dans le collimateur de ce cadre supérieur, les propos du ministre de l’économie, Pierre Moscovici, comparant en septembre dernier l’abattement d’impôts pour les familles ayant des enfants scolarisés au collège et au lycée à « une niche fiscale ». « On a des frais colossaux (1 000 euros par mois) pour mettre nos enfants dans de bonnes écoles. La famille doit être assistée », s’emporte ce père de cinq enfants.

Je suis encore là pour éviter que d’autres jeux de dominos ne tombent

Nolwenn Porcheret, 43 ans, responsable de La Manif pour tous (LMPT) en Vendée et coorganisatrice avec l’équipe des Pays de la Loire de l’évènement, acquiesce. Cette mère de famille de trois enfants, qui s’est engagée « avec ses tripes » depuis un an, résume : « Nous sommes là pour la défense de la famille comme cellule de base sur le plan anthropologique. »

En majorité, les manifestants de samedi étaient déjà présents au printemps dernier à Nantes, Paris ou Rennes pour défendre le mariage entre un homme et une femme, tel Louis, 18 ans. « J’ai fait toutes les manifs régionales ou nationales depuis le début », explique ce membre du service d’ordre du défilé nantais. « Je suis encore là pour éviter que d’autres jeux de dominos ne tombent après le premier, celui du mariage homosexuel. » Et ce lycéen de compter sur la convergence des luttes : « La contestation fiscale grandit, regardez les bonnets rouges ! »

Les points de frottement de la future loi Famille

Une marée de bonnets roses lui fait écho. Sur les bannières brandies par la foule, les cinq revendications sont clairement affichées par La Manif pour tous, et principalement le refus de la procréation médicalement assistée (PMA) pour les femmes homosexuelles et de la gestation pour autrui (GPA). Parmi les autres revendications figurent l’asphyxie fiscale de la famille, l’abandon du projet de réforme du congé parental et la refonte des temps d’activités périscolaires à l’école, « porte ouverte entre autres à la diffusion de la théorie du genre, comme déjà les ateliers égalité garçons – filles à Paris », affirme Nolwenn Porcheret. Sans oublier le refus dans la future loi famille d’un statut du beau-parent ainsi que la création d’une pré-majorité et de la remise en cause de l’adoption plénière pour les couples hétérosexuels.

Ludovine de la Rochère, présidente de La Manif pour tous, avait fait le déplacement à Nantes pour parler du Grenelle de la famille lancé en octobre. « Les Français sont consultés pour donner leur avis, car le projet de loi sur la famille risque fort de ne pas nous convenir », appuie la présidente de La Manif pour tous 85. Et quand on lui demande si tant d’obstination ne serait pas néfaste, Nolwenn Porcheret répond d’une voix calme mais déterminée : « Le balancier va aller trop loin. On a su se réveiller pour l’écologie terrestre, on se réveillera pour une écologie humaine. »

Prochains rendez-vous

Une opération « Traversée de Paris, saison II » à Paris intra muros est prévue le dimanche 8 décembre et une manifestation départementale à Versailles le dimanche 15 décembre. Le Grenelle de la Famille se poursuit aussi en régions : le 4 décembre à Marseille, le 5 décembre à La Roche-sur-Yon, le 6 décembre à Toulouse, le 11 décembre à Lille, le 12 décembre à Lyon et le 13 décembre à Paris.

 

http://www.famillechretienne.fr/societe/droit-de-la-famille/a-nantes-la-manif-pour-tous-renoue-avec-la-rue-118417

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans UN NOUVEAU MARIAGE
commenter cet article

commentaires

Yves 29/11/2013 11:22

Merci à vous d'avoir publier cet article. La famille étant sans contexte possible la base de nos sociétés occidentale, il ne faut rien lâcher face au totalitarisme d'état. Merci. En union dans la
prière.