Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
mardi et jeudi 8h30-11h30 
vendredi 13h30-16h30

 

Site internet

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

les vendredis et samedis

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 11:50

Suite à la publication récente de l'article  Le christianisme : faux, ennuyeux, dépassé ?, je publie ici une méditation qui m'a été adressée. Vous y lirez et découvrirez des propos qui semblent nourris d'une année en Eglise à réfléchir sur le sacerdoce. (cf.  Prêtres, l'Eglise vous aime)

 

Quel bel état des lieux que cet essai !

Contre vents et marées, je constate qu'il reste l'essentiel, et c'est beaucoup d'espoir : l'AMOUR !

Aimons-nous les uns les autres : le message divin est intact, malgré les blessures, les désillusions, les malentendus.

 

Les malentendus, parce que la vie est faite de malentendus !

Entre ce que je dis, ce que je voulais dire (parce que je suis parfois énervée, fatiguée), ce que vous avez entendu et la manière donc vous l'avez reçu ....

nous sommes tous des prismes, nous voyons tous les choses d'une manière différente, par rapport à notre histoire (qui commence dans nos racines, c'est à dire l'histoire de nos ancêtres), à notre culpabilité originelle, à laquelle s'ajoute la culpabilité de nos péchés, à notre sensibilité aussi : si nous acceptons l'idée que chacun a le droit de voir les choses d'une manière différente et que c'est tout à fait respectable, alors nous nous mettons "au dessus de la mêlée" et d'un seul coup tout est plus simple : l'esprit et le coeur s'ouvrent aux autres.

Par rapport à tout cela, sachons que les paroles résonnent en nous d'une manière différente pour chacun et que si l'on veut penser à la place de l'autre on se trompe !

 

Le seigneur nous donne les clés pour régler tous les problèmes :

 

D’abord LE PARDON : sachons pardonner aux autres et demander le pardon du Seigneur : balayons devant notre porte : quel soulagement que de recevoir le pardon après la confession : l'âme et le coeur redeviennent légers, c'est une restauration totale dans l'amour.

 

Ensuite rappelons-nous que nous n'avons pas le droit de juger, ce qui nous conduit directement au pardon : JESUS a dit que même lui ne juge pas : c'est le PERE qui jugera ("la mesure que utilisera pour juger les autres servira pour toi...." : j'en ai vu un exemple récemment autour de moi).

Et puis, sachons bien que les personnes qui agressent, provoquent, sont parfois des personnes qui ont peur, qui souffrent, qui manquent d'amour, qui n'ont pas trouvé le chemin du Seigneur et qui ont besoin en retour de beaucoup d'amour et de prières : un sourire en retour désarme et apaise souvent.

 

Alors que dire du christianisme aujourd'hui ?

J’ai rencontré beaucoup de personnes catholiques qui ont été blessées par des Prêtres : c'est vrai.

J’ai constaté chez la plupart de ces personnes qu'elles confondent le Seigneur et les Prêtres : elles croient qu'elles ont perdu la Foi (mais elles ne l'ont pas perdue), elles se sont repliées sur elles-mêmes et cherchent "ailleurs" : philo, psy, elles ne vont plus à la messe, mais elles vont à l'église allumer des cierges : La Foi est toujours là ! C’est comme ça que j'ai été éduquée : ont disait à la maison : "nous sommes Catholiques mais pas pratiquants".

que répondre à cela ? Les réponses sont dans l'Evangile :

nous n'avons pas le droit de juger les Prêtres, le Seigneur s'est lui-même chargé de les façonner, n'oublions pas que, comme souvent : " les bons payent pour les mauvais" et si nous avons été blessé par un Prêtre et bien sachons le pardonner ! sachons aussi que sont but n'était certainement pas de nous blesser : ils sont comme nous, pêcheurs, ils se confessent comme nous, donnons leur le droit à l'erreur, prions pour eux, pour que le Seigneur les guide, prions le Seigneur de nous donner des prêtres à l'heure où nous sommes obligés de demander des Prêtres aux autres pays qui viennent souffrir ici de notre manque de foi !

Si l'on accepte l'idée que personne n'est parfait et nous les premiers, que le parfait c'est le Seigneur, que nous voyons la paille et pas notre poutre, alors nous pardonnons à ARTHUR (cf article précédent :"sommes-nous prêts à changer ?"), et puis un affront, une blessure : c'est la joie parfaite de ST FRANCOIS !

 

Mais surtout n'oublions pas que nous avons besoin des Prêtres, respectons-les ! :

 

C’est eux qui portent l'ESPRIT SAINT,

C’est eux qui nous permettent d'assister au festin du royaume,

C’est eux qui sanctifient le pain et le vin pour nous donner JESUS en nourriture : le pain de vie qui nous tient debout,

C’est eux qui nous donne la Bonne Nouvelle, qui nous éclairent par leur homélie : cette nourriture spirituelle qui renforce notre foi,

C’est eux qui nous donne le pardon de nos pêchés

C’est eux qui nous donnent les sacrements dont nous avons besoin !

Donnons-leur les moyens de faire leur travail dans une société où le respect disparait :

ils ont besoin de moyens financiers : ça ne sert à rien de dire "le Vatican est riche, il n'a qu'à donner " : qu'en savons-nous de la réalité des choses : c'est juste une bonne excuse...pour ne rien faire.

 

L'état des lieux est que nous avons besoin des prêtres, qu'ils ont besoin d'un minimum de moyens financiers pour fonctionner : que dirions-nous si nous devions attendre 15 jours ou + pour des obsèques parce qu'il n'y a plus assez de Prêtres?

aujourd'hui un Curé à plusieurs clochers, il court dans tout les sens pour que nous ayons des messes, il a beaucoup de difficultés à être disponible comme avant comme confident, il n'a plus les moyens de payer les frais de chauffage et d'électricité, et en plus, il est incompris par ceux qui ne pensent qu'à lui faire des reproches, et pourtant il répond "oui" quand on lui demande quelque chose, il célèbre les messes même lorsqu'il est malade : ont ne trouve pas un arrêt de travail épinglé sur la porte de l'église à l'heure de la messe.

Alors, arrêtons de faire le procès des Prêtres, rappelons-nous que l'Eglise c'est nous !

Arrêtons nos querelles de clocher et nos polémiques! Aidons les Prêtres avec nos moyens, venons ensemble Glorifier le Seigneur, le prier, communier ensemble au festin du royaume !

La relation intime avec le Seigneur dans la prière : OUI, JESUS nous l'a dit de prier chez soi, le soir lorsque l'on ferme la porte de sa chambre, mais il nous a aussi demander de célébrer sa mort et sa résurrection ensemble et ça, nous ne pouvons le faire qu'à la messe avec le Prêtre.

Je respecte toutes les religions et ceux qui n'en ont pas, mais, je ne veux pas d'un Iman ou d'un Pasteur le jour où le Seigneur me rappellera à lui, je voudrais qu'un Prêtre m'accompagne et prie pour mon âme, je voudrais qu'il puisse célébrer une messe la plus humble possible, je ne veux pas de fleurs mais des fleurs pour la Sainte Vierge et que mes frères et soeurs aillent fêter mon départ !

Pardonnons, ne jugeons pas, débarrassons-nous de nos rancoeurs (rend coeur) aimons-nous les uns les autres dans la Paix du Christ !

 

Sylvie MARI

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans VIE DE LA PAROISSE
commenter cet article

commentaires

serge ballestra 22/10/2010 17:08


un grand merci à sylvie mar pour ces paroles simples qui vont droit à l'essentiel.SB