Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
Mardi 15h30 - 18h30 
Jeudi et Vendredi 08h30 - 11h30

 

 

 

Site internet :

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook :

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 15:14

23TOEffata, ouvre toi ! Curieusement, ces paroles de Jésus au sourd-muet me font penser à celle d’un conte des mille et une nuits…
Césame, ouvre-toi !
Vous avez certainement reconnu la phrase miracle
dans Ali Baba et les quarante voleurs ?

Grâce à ces trois mots, s’ouvre une caverne où sont gardées des richesses innombrables.

Aujourd’hui, par ces paroles, le Christ veut révéler les richesses cachées en nous et en ajouter d’autres encore.

 Il veut ouvrir notre intelligence au mystère de Dieu,

 Il veut délier nos lèvres pour que nous proclamions ses merveilles,

Il veut ouvrir nos cœurs afin que nous soyons nourris de sa vie.

C’est exactement ce que nous avons exprimé juste avant la proclamation de l’évangile en signant notre front, nos lèvres et notre cœur du signe de la croix.

Il ne s’agit plus d’une parole comme dans le conte,
mais il s’agit du signe de la croix,
le signe éminent que le Christ traça avec ses bras étendus entre ciel et terre.

Voici la clef qui ouvre l’intelligence, la bouche et le cœur des hommes,
cette même croix par laquelle le Christ s’est offert pour notre salut.

Nous avons donc fait trois signes de croix.
 

Le premier était sur notre front.

Ce petit signe de croix doit signifier l’ouverture de notre intelligence à la compréhension des écritures, à la recherche de la vérité.

Nous devons être comme les deux disciples en marche vers Emmaüs que le Christ rejoint en chemin après la résurrection.

« Et commençant par Moïse et tous les prophètes,

il leur interpréta dans toutes les écritures ce qui le concernait. »

Ouvrir notre intelligence à la parole de Dieu, c’est comprendre le mystère de Dieu à travers les écritures et grâce à l’Esprit Saint ;
c’est découvrir qui est le Christ et ce qu’il vient nous offrir.

La foi n’est pas seulement quelque chose de spirituel.
Au contraire, nous devons mettre toutes nos énergies à chercher la vérité,
à chercher Dieu, et notre intelligence n’est pas exclue de ce chemin.

N’ayons donc pas peur de nous plonger dans les écritures,
De nous mettre à l’écoute de la Parole de Dieu.
Non pas une écoute passive, mais bien active, volontaire,
qui cherche à comprendre pourquoi Dieu nous adresse une telle parole.
 
Le deuxième signe de croix, nous l’avons tracé sur nos lèvres.
Ce n’est pas ce geste que l’on fait aux enfants pour qu’ils se taisent…

Non, au contraire, ce signe de croix, c’est cette clef qui délie nos lèvres pour que nous proclamions les merveilles de Dieu dont nous sommes témoins.

C’est ce geste que tous ceux qui suivent la prière de l’Eglise sont invités à faire tous les matins. Et bien, vous aussi, chaque matin en vous levant, vous pouvez faire ce geste simple en disant ce verset du psaume 50 :

« Seigneur ouvre mes lèvres,

et ma bouche publiera ta louange. »

 

Mais c’est aussi le geste que nous pouvons faire au lieu de dire une parole inconvenante en nous aidant cette fois du psaume 140

"Mets une garde à mes lèvres Seigneur,

veille au seuil de ma bouche." 

 

Et puisque je suis dans les citations bibliques,
entendez aussi cette parole de l’évangile :

“ce qui déborde du cœur jaillit aux lèvres.”

  

Tout est lié dans notre corps, si bien que notre intelligence dirige nos lèvres, et nos lèvres sont les interprètes de ce que vit notre cœur.

 

 

Le troisième signe de croix était donc pour notre cœur.       
 
Peut être avez vous remarqué que beaucoup de signes se rapportent à la place du coeur :

les époux portent l’alliance du côté du coeur,

un scout porte sa croix de promesse sur son coeur

et lorsque que l’on fait son mea culpa,

nous nous frappons la poitrine du côté gauche.  

 
Autant de gestes qui signifient que notre coeur est le lieu où notre foi s’enracine : notre coeur est le lieu de l’amour.
 
Ainsi, à chaque fois que nous faisons ce signe de la croix sur notre coeur,
nous exprimons notre désir d’ouvrir notre coeur.
 

De l’ouvrir pour qu’il puisse accueillir le don de la vie

que le Christ nous offre.

Mais aussi de l’ouvrir

pour qu’il puisse transmettre cet amour qu’il a reçu.

 
Frères et soeurs, notre coeur et la croix du Christ sont intimement liés depuis que le Christ, crucifié pour nous sur la croix, laissa jaillir de son côté ouvert le sang et l’eau.

Voilà la source intarissable de l’amour :

C’est le coeur ouvert du Christ sur la croix.

N’ayons donc pas peur de faire sur nous ce signe de la croix,
puisque le Christ nous associe à lui dans sa passion et sa résurrection pour que nous ayons la vie en plénitude.

Ce serait trop bête, d’être devant cette source intarissable avec une outre fermée et que l'on ne peur ouvrir...


Disposons donc nos coeurs à le recevoir et à le transmettre par ce simple geste et l’acte de foi qui l’accompagne.
 

Ouvrir notre intelligence,

ouvrir nos lèvres,

ouvrir notre coeur,

Voici ce que le Christ nous invite à faire à chaque fois que nous nous marquons du signe de la croix.

Ce signe est simple mais puissant, alors,
si nous sommes comme Cassim, le frère d’Ali Baba qui reste enfermé dans la caverne parce qu’il ne se souvient pas de la formule magique pour ouvrir,

souvenons nous que ce qui nous permettra d’ouvrir cette caverne des merveilles, ce temple de l’Esprit que nous sommes,

c’est la croix du Christ.

 

Nous t'adorons, ô Christ, et nous te bénissons.
Parce que tu as racheté le monde par ta sainte Croix. Amen.

Partager cet article
Repost0

commentaires