Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
Mardi 15h30 - 18h30 
Jeudi et Vendredi 08h30 - 11h30

 

 

 

Site internet :

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook :

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 14:14

220px-Tyniec1.jpgL'abbaye de Tyniec (en polonais : Opactwo Benedyktynów w Tyńcu) est une abbaye bénédictine située à Tyniec à 13 kilomètres du centre de Cracovie. C'est une des abbayes les plus anciennes de Pologne (Monasterium Tinecensis). Elle appartient à la congrégation de l'Annonciation au sein de la confédération bénédictineL'abbaye a été fondée en 1044 par Casimir 1er le Restaurateur, afin d'être un avant-poste sur la route de la Bohême, après que Cracovie fut devenue la capitale de son royaume. L'abbaye est fortifiée au milieu du xiie siècle et le choeur date de cette époque.

L'abbaye est pillée par les Tatras en 1241 et est endommagée au moment des guerres contre Venceslas III de Bohême en 1305, cependant l'abbaye retrouve un second souffle auxve siècle. Elle est agrandie et l'église, dédiée à saint Pierre et à saint Paul, est reconstruite en style gothique. Son apogée spirituelle et culturelle se situe au siècle suivant, mais elle tombe sous le système de la commende en 1604.

L'abbaye est décorée en style baroque entre 1628 et 1622, et des éléments rococo s'y ajoutent au siècle suivant.

Au moment des partages de la Pologne, elle souffre des incursions des armées de la Rusie impériale, et de celles de l'Empire d'Autriche dont finalement elle fait partie. L'abbé Armand Janowski reconstruit les bâtiments endommagés et enrichit la bibliothèque.

Cependant elle est dissoute en 1816 et attribuée au diocèse. Sa bibliothèque est envoyée à Tarnow. L'abbaye souffre encore d'un incendie en 1831. Son dernier moine meurt en 1844, tandis que l'église sert de simple église paroissiale.

Les bénédictins belges de la congrégation de l'Annonciation s'y installent dans les années 1930, avec la bénédiction du cardinal-prince Adam Sapieha, et le premier prieur est le P. Karl van Oost avec une communauté de onze moines. Celle-ci survit à l'occupation allemande et au régime communiste. L'abbaye et restaurée en 1947 et dans les années 1990. Elle retrouve son rang d'abbaye en 1968.

Wieliczka

Wieliczka est une ville de Pologne de près de 20.000 habitants, située à 14 km de Cracovie et mondialement connue pour sa mine de sel. 

Depuis le XIIIe siècle, Wieliczka exploite son gisement de sel gemme souterrain sur 9 niveaux et 300 km de galeries. C'est la plus ancienne mine de sel d'Europe encore exploitée à ce jour. Elle abrite aujourd'hui un centre de conférences de plus de 1000 places permettant d'organiser des spectacles et des compétitions sportives à 125 m sous terre et un musée. Enfin, à plus de 200 m sous terre se trouve un sanatorium.

Les mines ont été inscrites en 1978 au Patrimoine mondial de l'UNESCO. 

Lagiewniki

Tout au début le Sanctuaire se trouvait dans le complexe du monastère des Sœurs de la congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde. Construit en 1891, comme fondation du prince A. Lubomirski, destinée aux filles et aux femmes en besoin d’un profond renouvellement morale.

Sœur M. Faustyna Kowalska (1905-1938) a vécu dans ce monastère dans la période entre deux guerres mondiales. Par elle le Christ a transmis le message de la miséricorde destiné à l’Eglise et au monde entier.

Ce message approche le mystère de la miséricorde Divine, appelle à la confiance en Dieu et à l’attitude de la miséricorde envers les prochains. Il appelle aussi à prêcher la miséricorde de Dieu et à demander cette miséricorde pour le monde entier par de nouvelles formes de la pratique du culte de la miséricorde, c’est-à-dire le culte du tableau représentant Jésus Miséricordieux, la fête de la Miséricorde Divine, la prière à la Miséricorde et l’heure de Miséricorde.

L’image de Jésus Miséricordieux est vite devenue célèbre comme émanant de grâces multiples, c’est pourquoi, d’année en année, le nombre de pèlerins, qui visitent aussi le tombeau de sœur Faustyna morte dans l’opinion de la sainteté, a augmenté.

Un très dynamique épanouissement du culte de la miséricorde Divine a eu lieu après la béatification de sœur Faustyna le 18 avril 1993 et ensuite après sa canonisation qui a eu lieu le 30 avril 2000.

Cet épanouissement du culte est dû aussi aux pèlerinages de Jean Paul II à Łagiewniki en 1997 et en 2002. Cela a entraîné les travaux ayant pour but l’agrandissement du Sanctuaire : entre outre la construction d’une nouvelle église-basilique qui a été consacré le 17 août 2002 par Pierre de nos jours. Dans ce lieu même, le Pape a confié le monde entier à la miséricorde Divine.

Centre « N’ayez pas peur » de bienheureux Jean Paul II à Cracovie

«N’ayez pas peur ! » Le 22 octo­bre 1978, place Saint-Pierre, cette injonction prononcée par le tout nouveau pape pour inaugurer son pontificat résonne bien au-delà des colonnes du Bernin. « Ouvrez, ouvrez toutes grandes les portes au Christ, poursuit Jean-Paul II : à sa puissance salvatrice, ouvrez les frontières des États, des systèmes politiques et économiques, les immenses domaines de la culture, de la civilisation et du développement. »

SAM 0193 SAM 0220

Partager cet article
Repost0

commentaires