Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
Mardi 15h30 - 18h30 
Jeudi et Vendredi 08h30 - 11h30

 

 

 

Site internet :

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook :

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 13:40

Divers 9426

Monseigneur, je vous présente Luc Denoyer que vous m’avez confié pour sa formation pastorale à la Paroisse saint Vincent de Paul à Contes. Je puis dire que cela était un temps de grâce pour moi, je pense aussi pour beaucoup de paroissiens. Je ne dis pas cela seulement au sujet de tout ce qu’il a fait dans la paroisse, mais à cause de ce qu’il est.

Luc a 27 ans. Il est le troisième d’une fratrie de quatre enfants. Ses parents, Catherine et Patrick se sont mariés en 1977 (Chers Parents, je vous rappelle que en 2012 vous fêterez vos 35 ans de mariage !).

Les années 1990 et 1991 ont été deux années charnières de son enfance. Quatre événements importants s’y sont déroulés : l’appel du Seigneur à le suivre comme prêtre, appel qu’il a entendu dans la prière ; sa première communion ; ses débuts comme enfant de chœur aux côtés de ses formidables frères (Pascal et Marc) et le départ vers le ciel de son petit frère Paul.

 Luc a grandi dans une famille catholique attachée à la prière quotidienne et à la messe dominicale. Après sa première communion, pendant un certain temps, il a mis de côté sa vocation.

En 2001, après 4 années de scoutisme, lors du rassemblement des Routiers Scouts d’Europe à Vézelay (wezle), il est de nouveau touché par la grâce de Dieu. Pendant la veillée, où près de 2000 jeunes se sont pressés dans la basilique pour adorer le Christ, le prédicateur les invite à répondre à la question : que veux-tu faire de ta vie ». Cette question fait ressurgir en son cœur l’appel entendu dès l’âge de six ans. Les années 2002 et 2003 Luc passe à Saint Nazaire, un brevet de technicien supérieur en construction navale. Si un jour vous passez dans ce beau pays, dans la cour de l’école, aller voir une belle réplique de la cheminée du paquebot « France », construite avec beaucoup de talent par Luc et les autres étudiants.

Et c’est comme cela que Luc trouve beaucoup de bonheur à naviguer sur l’océan breton et de sa chère côte des Alpes Maritimes sur son beau kayak pour la plus grande joie de sa contemplation. 

En 2004 Luc commence son année propédeutique au séminaire de Laghet, accueilli par votre prédécesseur Mgr Jean Bonfils. Après deux années de philosophie à Laghet, Monseigneur vous envoyez Luc pour qu’il découvre L’Arche de Jean Vanier. Au début l’expérience qui lui était proposée ne suscitait pas spontanément pour lui un grand enthousiasme, c’est pourtant avec grande joie qu’il l’a vécue. En vivant à ses côtés j’ai bien compris que son séjour à l’Arche l’avait transformé et profondément marqué. Là-bas Luc a appris aussi que motoculteur peut-être extrêmement dangereux.

Après son retour à Laghet il continue ses études, et depuis un an et quelques mois il les suit à l’Institut Catholique de Paris en se plongent dans la richesse de la liturgie avec beaucoup de joie.

Luc est un homme mûr, qui sait se battre pour ses convictions. Il n’a pas peur de poser des questions et de chercher des réponses.  Et croyez-moi je sais ce que je dis ! Mais en même temps c’est un homme de foi : assidu dans la prière, amoureux dans la liturgie, courageux et fidèle. Un homme guidé et préparé par Dieu pour devenir un homme de Dieu. C’est dans cette optique qu’il faut voir aussi tous les saints prêtres qu’il a rencontré sur ses chemins ; ceux de Nice et de Nantes ; de l’Institut Notre-Dame de Vie, les moins de Lérins et bien d’autres prêtres qui lui ont donné le bon goût du sacerdoce.

Le peuple chrétien a été consulté, et ceux à qui il appartient d'en juger ont donné leur avis. Aussi j’atteste que Luc Denoyer a été jugé digne d'être ordonné diacre.

 

Présentation de séminariste Luc Denoyer par Mr le Curé de Contes 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires