Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
mardi et jeudi 8h30-11h30 
vendredi 13h30-16h30

 

Site internet

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

les vendredis et samedis

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 14:46

On ne devient pas prêtre comme on choisit un métier. C'est Dieu qui appelle. Cet appel peut être perçu soudainement ou bien mûrir discrètement pendant de longues années, à travers des rencontres et des expériences fortes. Pour devenir prêtre, il faut apprendre à discerner son appel, se former et vivre en communauté avec d'autres séminaristes pendant au moins six années. Une fois reconnu comme authentique, l'appel, la vocation du futur prêtre est confirmée par l'Église. Où qu'ils soit, par leurs gestes et leurs paroles, les prêtres ont vocation de témoigner de l'amour de Dieu, auprès des personnes qu'ils rencontrent et dont ils ont la charge. Leur célibat est consenti comme signe du Royaume à venir.

« L’histoire de toute vocation sacerdotale comme de toute vocation chrétienne est l’histoire d’un ineffable dialogue entre Dieu et l’homme, entre l’amour de Dieu qui appelle et la liberté de l’homme qui, dans l’amour, répond à Dieu. »

www.ktotv.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans VOCATIONS
commenter cet article

commentaires

Yves 19/06/2013 14:46

Pour être Prête de nos jours,Je pense qu'il faut beaucoup de persévérance, voir de courage,si par le vingtième et surtout le dix neuvième siècle, les curés avaient une paroisse réduite, force est
de constater qu'aujourd'hui, celles ci on considérable augmentées en surface, en étendu. Mais là n'est pas le seul constat, un deuxième et pas des moindre, est que bien souvent des messes sont
dîtes pour peu, mais vraiment peu de fidèles, voir 3 ou 4 croyants pas plus. Il faut vraiment avoir la Foi pour persévérer pendant des années ainsi. Merci à eux. Yves