Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
Mardi 15h30 - 18h30 
Jeudi et Vendredi 08h30 - 11h30

 

 

 

Site internet :

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook :

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 15:12

flyer-1.jpg

J’ai été très heureux de participer à ce 2ème Festival Vivre Ensemble. Quand l’important groupe des Chrétiens a rencontré celui des Musulmans, j’ai été très touché. C’est comme si je venais de retrouver des Frères dont on avait beaucoup parlé ces derniers temps à l’occasion des présidentielles mais pas toujours présentés sous leur jour le plus favorable. Le long du parcours, j’ai pu converser avec trois d’entre eux ; ce fut très intéressant. J’ai pu mieux approfondir ce dont j’avais déjà entendu parler, à savoir, que l’Islam est une religion qui permet des interprétations assez larges contrairement à la déclamation qu’en font les fondamentalistes. Ceux-là utilisent l’Islam pour leur projet politique, voire terroriste. J’ai pu mieux approfondir ce que peut être un Islam de paix, un Islam tolérant et ouvert, tel que le préconisent par exemple, les Soufis.

J’ai apprécié les propos accueillants et chaleureux du présentateur de l’Association Fondacio, organisatrice du festival. L’intervention d’un jeune Rabbin très enjoué, ouvert, fut aussi un bon début ; prometteur. Un intervenant a fait applaudir tous les participants pour le fait d’être là, ensemble, dans la volonté de se rencontrer, se dépasser. Le Prieur de l’abbaye de Lérins nous a demandé un moment de silence partagé ; ce fut trop court à mon goût mais intense ; le silence en dit parfois très long et rassemble les cœurs. Un autre intervenant a proposé à chacun des participants de parler pendant quelques minutes à son voisin. Pour moi ce fut une jeune voisine, musulmane, en jeans, cheveux aux vents et bras nus ; je précise car c’est une façon de dire que la tenue vestimentaire n’était pas uniforme chez nos sœurs musulmanes dont un certain nombre portaient le foulard. Ces quelques instants furent un bonheur dont j’espère qu’il était partagé ; notre grande différence d’âge nous mettant à l’abri de tout malentendu… Ensuite j’ai écouté avec plaisir le Lama Bouddhiste dont les propos étaient traduits ; un bon moment également. Puis je dus partir ce qui me priva de l’intervention du Père Marc Ruiz ; dommage !

Dans le train du retour je me pris à rêver d’un prochain festival où nous pourrions rester dix minutes, un quart d’heure, voire plus, en silence, nous tenant par la main en signe de fraternité, tels les fils d’un même Père, aspirant à s’aimer, sachant que dans la Maison de Notre Père Commun : Il y a plusieurs demeures ; où tous sont aimés d’un même Amour.

Pierre

Partager cet article
Repost0

commentaires

Yves Fajole 25/06/2012 17:19

Bien M. Pierre, bien votre article.
Il est,comment dire, très policé, très politiquement correct, il est surtout le reflet d'une société qui refuse de voir la réalité en face, qui cherche à ignorer celle de millions de Chrétiens qui
souffrent de part le monde.
Ils subissent ces Chrétiens parce que minoritaires dans ces pays, parce que leur foi n'est pas celle des gouvernements en place et parce que, un silence de circonstance nous est imposé par nos
gouvernants et nos médias. Aimer son prochain, Oui certainement, mais pas en éludent les souffrances de nos Frères Chrétiens.