Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
mardi et jeudi 8h30-11h30 
vendredi 13h30-16h30

 

Site internet

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

les vendredis et samedis

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 17:04

nouvelle-evangelisation-logo.jpg

Les chrétiens dans le monde 

Lettre à Diogène

Les chrétiens ne se distinguent des autres hommes ni par le pays, ni par le langage, ni par les vêtements. ils n'habitent pas de villes qui leur soient propres, ils ne se servent pas de quelque dialecte extraordinaire, leur genre de vie n'a rien de singulier.  Ce n'est pas à l'imagination ou aux rêveries d'esprits agités que leur doctrine doit sa découverte; ils ne se font pas, comme tant d'autres, les champions d'une doctrine humaine. ils se répartissent dans les cités grecques et barbares suivant le lot échu à chacun; ils se conforment aux usages locaux pour les vêtements, la nourriture et la manière de vivre, tout en manifestant les lois extraordinaires et vraiment paradoxales de leur république spirituelle. Ils résident chacun, dans sa propre patrie, mais comme  des étrangers domiciliés. Ils s'acquittent de tous leurs devoirs de citoyens, et supportent toutes les charges comme des étrangers. Toute terre étrangère leur est une patrie, et toute patrie leur est une terre étrangère. Ils se marient comme tout le monde. Ils ont des enfants, mais ils n'abandonnent pas leurs--nouveau-nés. Ils partagent tous la même table, mais non la même couche. Ils sont donc dans la chair, mais ne vivent pas selon la chair. Ils passent leur vie sur la terre, mais sont citoyens du ciel.  Ils obéissent aux lois établies et leur manière de vivre l'emporte en perfection sur les lois... ils aiment tous les hommes et tous les persécutent.  On les méconnait, on les condamne; on les tue et, par là, ils gagnent la vie. Ils sont pauvres et enrichissent un grand nombre. Ils manquent de tout et ils surabondent de toutes choses.  On les méprise et dans ce mépris ils trouvent leur gloire.  On les calomnie et ils sont justifiés.  On les insulte et ils bénissent.  On les outrage et Ils honorent.  Ne faisant que le bien, ils sont châtiés comme des scélérats.  Châtiés, ils sont dans la joie comme s'ils naissaient à la vie.  Les Juifs leur font la guerre comme à des étrangers; ils sont persécutés par les Grecs et ceux qui les détestent ne sauraient dire la cause de leur haine.  En un mot ce que l'âme est dans le corps, les chrétiens le sont dans le monde.  L'âme est répandue dans tous les membres du corps comme les chrétiens dans les cités du monde.  L'âme habite dans le corps, et pourtant elle n'est pas du corps, comme les chrétiens habitent dans le monde, mais ne sont pas du monde.  Invisible, l'âme est retenue prisonnière dans un corps visible: ainsi les chrétiens, on voit bien qu'ils sont dans le monde, mais le culte qu'ils rendent à Dieu demeure invisible.  La chair déteste l'âme et lui fait la guerre, sans en avoir reçu de tort, parce qu'elle l'empêche de jouir des plaisirs: de même le monde déteste les chrétiens qui ne lui font aucun mal, aucun tort, parce qu'ils  s'opposent à ses plaisirs.  L'âme aime cette chair qui la déteste et ses membres, comme les chrétiens aiment ceux qui les détestent.. L'âme est enfermée dans le corps: c'est elle, pourtant, qui maintient le corps, les chrétiens sont comme détenus dans la prison du monde : ce sont eux, pourtant, qui maintiennent le monde.  Immortelle, l'âme habite dans une tente mortelle : ainsi les chrétiens campent dans le corruptible, en attendant l'incorruptibilité céleste.  L'âme devient meilleure en se mortifiant par la faim et la soif : persécutés, les chrétiens de jour en jour - se multiplient toujours plus.  Si noble est le poste que Dieu leur a assigné, qu'il ne leur est pas permis de le déserter.  Un chrétien peut appartenir à tel parti ou à tel autre, mais ce qu'on ne peut pas lui pardonner, c’est d'être un homme comme les autres.                                     

Texte datant du 2e siècle

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans VIE SPIRITUELLE
commenter cet article

commentaires