Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
Mardi 15h30 - 18h30 
Jeudi et Vendredi 08h30 - 11h30

 

 

 

Site internet :

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook :

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 10:08

Pendant ce temps de Carême, nous vous proposons de méditer en avant première l'Evangile du dimanche. Il vous sera donc possible chaque vendredi de carême, de lire et d'intérioriser la Parole de Dieu pour mieux en être nourris.

 

Premier dimanche de Carême

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

 

Jésus, après son baptême,

fut conduit au désert par l'Esprit pour être tenté par le démon.
Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim.
Le tentateur s'approcha et lui dit :

« Si tu es le Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. »
Mais Jésus répondit :

« Il est écrit : Ce n'est pas seulement de pain que l'homme doit vivre,

mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » 

Alors le démon l'emmène à la ville sainte, à Jérusalem,

le place au sommet du Temple et lui dit :

« Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas ;

car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et :

Ils te porteront sur leurs mains,

de peur que ton pied ne heurte une pierre. »

Jésus lui déclara :

« Il est encore écrit : Tu ne mettras pas à l'épreuve le Seigneur ton Dieu. » 

Le démon l'emmène encore sur une très haute montagne

et lui fait voir tous les royaumes du monde avec leur gloire.
Il lui dit :

« Tout cela, je te le donnerai, si tu te prosternes pour m'adorer. »
Alors, Jésus lui dit :

« Arrière, Satan ! car il est écrit :

C'est devant le Seigneur ton Dieu que tu te prosterneras,

et c'est lui seul que tu adoreras. » 

Alors le démon le quitte.

Voici que des anges s'approchèrent de lui, et ils le servaient.

 

+++

 

  •  Jésus est conduit au désert par l’Esprit

 Jésus n’est pas seul au désert et il y est conduit par l’Esprit. Ce même Esprit qui nous enseigne toute vérité (voir Jn 16, 13). Jésus donne ainsi le témoignage d’une vie de lutte contre l’esprit du mauvais qui détourne la vérité pour détourner aussi les âmes de la grâce de Dieu. Se laissant conduire par l’Esprit, le Christ révèle en quelque sorte les pièges que le Malin utilise pour mener à bien son œuvre de perdition et dont nous sommes les cibles et victimes. Voici un référence qui est éclairant et qui décrit bien cette lutte que nous sommes invités à vivre dans la foi. Tous les mardis soir, ceux qui disent la prière de l’Eglise, lisent ce passage de la lettre de St Pierre : « Soyez sobres, soyez vigilant : le démon comme un lion qui rugit, va et vient, à la recherche de sa proie. Résistez-lui avec la force de la foi. » (1P 5, 8-9)

 

  •  Quarante jours, quarante nuits

C’est une reprise symbolique du temps que le peuple d’Israël, libéré d’Egypte, a passé dans le désert. Il était lui aussi conduit par l’Esprit sous la forme de la nuée qui précédait le peuple.

Israël aussi a connu la tentation au désert et la faim. Ce sont ces deux faiblesses qui ont « conduit » Dieu à faire le don de la Loi au Sinaï et des cailles au désert. (voir le livre de l’Exode). Le psalmiste, au Psaume 94, (que l’Eglise propose d’ailleurs chaque jour pour commencer le premier office de la journée), transmet la parole « d’exaspération » de Dieu qui voit son peuple se détourner de Lui. « Quarante leur génération m’a déçu et j’ai dit ce peuple a le cœur égaré, il n’a pas connu mes chemins, dans ma colère j’en ai fait le serment, jamais ils n’entreront dans mon repos. » (Ps 94 - ça vaut le coup de le lire en entier !)

 

  • Première tentation, le pain

 Le tentateur fait en quelque sorte acte de foi en appelant Jésus le Christ, le Fils de Dieu : c’est bien ce qu’il est ! En effet, le Christ est tout à fait capable de transformer des pierres en pain : l’eau a bien jailli du rocher (voir Ex 17, 1-7) et la manne et les cailles survenues du ciel (Ex 16). Mais quel est le but de cette action miraculeuse que demande le tentateur ? La gloire du Christ ne consiste pas en des actes merveilleux mais en ce que Dieu se donne Lui-même « pour [sa] gloire et le salut du monde ». Il est le Pain vivant descendu du ciel, le Pain des anges, tel qu’on l’entend souvent pour les mariages : Panis angelicus… En effet, au-delà du miracle inutile qui lui est demandé, Jésus rappelle que la véritable nourriture c’est la parole qui sort de la bouche de Dieu. Or, Il est la Parole du Père faite chair. Et Verbum caro factus est. Et le Verbe s’est fait chair. (Cf. Jn 1).

 

  • Deuxième tentation, la tour

 Dieu serait-il mis à l’épreuve par son propre Fils ? Quelle situation paradoxale pour Celui à qui le Père a tout remis. (voir Mt 3, 17 et Mt 17, 5) Dieu accorde sa grâce avec gratuité et selon son bon vouloir. Nul ne peut se passer de la vertu de prudence en s’en remettant à la grâce de Dieu. La Tentateur pousse le Christ à être le Sauveur des hommes tel que les hommes eux-mêmes l’entendent. 

 

  • Troisième tentation, la royauté

 Satan veut offrir au Christ quelque chose qu’Il possède déjà, à savoir la royauté sur l’Univers. Il est Roi, et cela, même Pilate l’affirme. (voir Jn 18, 33-37). Cependant, cette Royauté, Jésus ne la détient pas d’une soumission à Satan mais de son Père. Le Christ renvoie à la véritable source qu’est le Père et de qui Il tient tout. (Jn 17, 1-3 et suivant). On peut de nouveau lire le Ps 94. « Oui le grand Dieu c’est le Seigneur, le grand roi au dessus de tous les dieux, il tient en main les profondeurs de la terre et les sommets des montagnes sont à lui, à lui la mer c’est lui qui l‘a faite, et les terres, car ses mains les ont pétries. » (Ps 94)

 

  • Le démon le quitte et des anges le servaient.

 Le démon est impuissant face à l’homme qui vit dans la vérité de Dieu et dont la conscience est éclairée par l’Esprit de Dieu. En vivant sous la conduite de l’Esprit, il peut discerner la route à suivre. « Choisis la vie » (Dt 30, 15-20). Après l’épreuve du désert et des tentations, le Christ est servi par les anges. De même, après l’acceptation de sa Passion à Gethsémani, un ange le réconforte. (Voir Lc 22, 43). Les anges sont près de Lui lorsqu’Il refuse de ne plus renvoyer à un Autre mais à Lui-même. Car telle est la tentation, celle de ne plus être une icône du Père mais son propre maitre. C’est tout le mouvement que nous révèle, avec clarté, l’hymne de la lettre aux Philippiens : « Lui qui de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu, mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur […] » (Lire Ph 2).

 

Jésus est prudent, il discerne avec l’Esprit de Dieu ce qui est juste et bon et nous invite à en faire autant. Il recherche quelle est la volonté du Père en toutes choses.

Ainsi pour nous, il s’agit de nous nourrir de la Parole de Dieu et de nous laisser conduire par elle et non par les tromperies du Malin qui use de multiples ruses sournoises pour nousdétourner de Dieu. Jésus est le Chemin, Il nous montre le chemin de Vie véritable.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans CARÊME
commenter cet article

commentaires