Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
mardi et jeudi 8h30-11h30 
vendredi 13h30-16h30

 

Site internet

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

les vendredis et samedis

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 18:33

pape-francois.jpgL'apostolat de Saint Paul commence joyeusement avec enthousiasme, un enthousiasme centré sur Dieu, n'est-ce pas ? Mais pourtant la fin ne lui est pas épargnée. Et cela me fait du bien de penser à la fin de l'Apôtre. Il me vient 3 images à l'esprit : Moïse, Jean-Baptiste et Paul. 

Moïse est le chef du peuple de Dieu, courageux, luttant contre les ennemis mais également luttant contre Dieu pour sauver son peuple. Il est fort mais finalement il est seul sur le Mont Nebo en regardant la Terre Promise où il n'entrera pas. Il n'a pas pu entrer dans la Terre Promise.

Jean-Baptiste : on peut dire que dans les derniers temps les angoisses ne lui sont pas épargnées non plus, l'angoisse du doute le tourmentait et il finit sous le pouvoir d'un gouvernant faible, buveur et corrompu, sous le pouvoir jaloux de l'adultère et du caprice d'une danseuse. 

Quant à Saint Paul il dit lui même au tribunal : "le Seigneur était avec moi, il m'a donné la force pour que je puisse annoncer jusqu'au bout l'Evangile." Voila comment est le grand Apôtre qui de sa vie, fait ce que Jean-Baptiste disait : "Il est nécessaire qu'il croisse et que moi je diminue." L'Apôtre est celui qui donne sa vie pour que le Seigneur croisse. Et finalement c'est ainsi.

De même Saint Pierre avec la promesse : "quand tu seras vieux, ils te mèneront où tu ne voudras pas aller." Et quand je pense à la fin de l'Apôtre, il me vient dans le cœur le souvenir de ces sanctuaires de sainteté que sont les maisons de repos des prêtres et des sœurs : prêtres et sœurs courageux, touchés par l'âge, avec le poids de la solitude, attendant que le Seigneur vienne frapper à la porte de leur cœur. Ils sont les vrais sanctuaires de l'apostolat et de la sainteté que nous avons dans l'Eglise, ne les oublions pas.

Je me demande si nous, chrétiens, nous avons la volonté de rendre visite — qui serait un vrai pèlerinage — à ces sanctuaires de sainteté et d'apostolat que sont ces maisons. L'un de vous me disait il y a quelques jours que, quand il se rendait dans un pays de mission, il allait au cimetière, voyait toutes les tombes des anciens missionnaires, prêtres et sœurs, ici depuis 50, 100 et 200 ans, inconnus. Et il me disait "tous ceux qui sont là pourraient être canonisés parce que finalement seule compte cette sainteté quotidienne, cette sainteté de tous les jours."

Dans leur maison de retraite ces sœurs et ces prêtres attendent le Seigneur, un peu comme Saint Paul, un peu tristes il est vrai, mais aussi avec une certaine Paix et dans la Joie.

Homélie du Saint Père durant la messe célébrée ce vendredi 18 octobre en la chapelle de la Maison Sainte Marthe.

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans Pape FRANCOIS
commenter cet article

commentaires