Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
mardi et jeudi 8h30-11h30 
vendredi 13h30-16h30

 

Site internet

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

les vendredis et samedis

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 17:07

images--3-.jpgL'Avent est là. C’est une bonne période pour renouveler le désir, la nostalgie, l’envie sincère de la venue du Christ! De sa venue quotidienne dans ton âme avec l'Eucharistie! — "Ecce veniet!" — Voici qu’Il vient! Nous encourage l'Eglise.

Forge, 548 

Le compte à rebours 

Ouvrez les yeux et relevez la tête, car le jour de votre Rédemption est proche (Lc 21, 28), avons-nous lu dans l'Évangile. Le temps de l’Avent est un temps d’espérance. Tout le panorama de notre vocation chrétienne, cette unité de vie dont l’axe est la présence de Dieu, Notre Père, peut et doit être pour nous une réalité quotidienne.
Demande cela avec moi à Notre Dame, en imaginant comment elle vivait ces mois dans l’attente du Fils qui allait lui naître. Et Notre Dame, Sainte Marie, fera en sorte que tu sois alter Christus, ipse Christus: un autre Christ, le Christ lui-même!
C’est tout ce que je voulais vous dire en ce premier dimanche de l’Avent où nous commençons à compter les jours qui nous approchent de la Nativité du Sauveur. Nous avons vu la réalité de la vocation chrétienne, comment le Seigneur compte sur nous pour conduire les âmes vers la sainteté, pour les lui approcher, les rapprocher de l’Église et étendre ainsi le royaume de Dieu dans tous les cœurs. Le Seigneur veut que nous lui soyons dévoués, fidèles, délicats, aimants. Il nous veut saints, que nous soyons tout à Lui. 

Quand le Christ passe, 11

Pour écouter Dieu 

Si nous avons recours à la Sainte Écriture, nous verrons que l’humilité est une condition indispensable pour nous disposer à écouter Dieu. Chez les humbles se trouve la sagesse enseigne le livre des Proverbes. L’humilité, c’est nous regarder tels que nous sommes, sans rien nous cacher, avec vérité. Et, comprenant que nous ne valons presque rien, nous nous ouvrons à la grandeur de Dieu : c’est là notre propre grandeur.
Comme elle l’avait bien compris Notre Dame, la Sainte Mère de Jésus, la créature la plus éminente de toutes celles qui ont existé et qui existeront sur la terre ! Marie glorifie le pouvoir du Seigneur, qui a renversé les potentats de leurs trônes et élevé les humbles. Elle chante cette providence divine qui s’est accomplie une fois de plus, en elle : parce qu’il a jeté les yeux sur son humble servante. Oui, désormais toutes les générations me diront bienheureuse.

Marie se trouve transformée en sainteté, dans son cœur très pur, en présence de l’humilité de Dieu : L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi l’enfant sera saint et sera appelé Fils de Dieu. L’humilité de la Sainte Vierge est la conséquence de cet abîme insondable de grâce, qui se produit avec l’Incarnation de la Seconde Personne de la Très Sainte Trinité dans les entrailles de sa Mère toujours Immaculée.

Amis de Dieu, 96

Les 'ennemis de l’âme'

Aujourd’hui commence le temps de l’Avent, temps opportun pour penser aux pièges que nous tendent ces ennemis de notre âme que sont les désordres de la sensualité et de la légèreté; cette folie de la raison quand elle s’oppose au Seigneur; la présomption hautaine, qui rend impossible l’amour de Dieu et des créatures Tous ces états d’esprit sont des obstacles certains, et leur pouvoir de perturbation est grand. C’est pourquoi la liturgie nous fait implorer la miséricorde divine: vers Toi, Seigneur, j’élève mon âme, c’est en Toi que j’espère; fais que je ne sois pas confondu, que mes adversaires ne se réjouissent pas (Ps 24, 1-3), : telle est la prière que nous avons faite à l’Introït. Et, dans l’antienne de l’Offertoire, nous répéterons: j’espère en Toi, Seigneur, que je ne sois pas confondu!

Maintenant qu’approche le moment du salut, il est consolant d’entendre, de la bouche de saint Paul, que, lorsque Dieu le Père, notre Sauveur, a daigné nous révéler sa bonté et son amour pour les hommes. Il nous a sauvés, non pour nos prétendues œuvres de justice, mais dans sa miséricorde (Tit 3, 5).

Quand le Christ passe, 7

Tous attendent d’être sauvés

Jésus-Christ Dieu-Homme. C’est là une des magnalia Dei, une « des merveilles de Dieu », que nous devons méditer et dont nous devons remercier ce Seigneur qui est venu apporter la paix sur la terre aux hommes de bonne volonté (Lc 2, 14)., et à tous les hommes qui veulent unir leur volonté à la Volonté suprêmement bonne de Dieu: non seulement aux riches et aux pauvres mais à tous les hommes, à tous nos frères! Car nous sommes tous frères en Jésus, fils de Dieu, frères du Christ: sa Mère est notre Mère.
Quand le Christ passe, 13

 

http://www.fr.josemariaescriva.info/article/avent

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans COMPRENDRE
commenter cet article

commentaires