Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
mardi et jeudi 8h30-11h30 
vendredi 13h30-16h30

 

Site internet

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

les vendredis et samedis

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 17:22

Voici un nouvel article pour nous préparer à célébrer les confirmations le 31 janvier. Avec Jean Paul II, qui présenta ce texte lors d'une audience en vue du jubilé de l'An 2000, nous entrons dans l'histoire biblique de ce sacrement. Les références mentionnées en gras sont données en bas de page.


Pour comprendre toute la richesse de grâce que renferme le sacrement de la confirmation, qui, avec le baptême et l'Eucharistie, constitue l'ensemble organique des « sacrements de l'initiation chrétienne », il faut saisir sa signification à la lumière de l'histoire du Salut.

Dans l'Ancien Testament, les prophètes annoncent que l'Esprit de Dieu reposera sur le Messie promis (cf. Is 11, 2) et que, dans le même temps, il sera communiqué à tout le peuple messianique (cf. Ez 36, 25-27 ; Jl 3, 1-2). Dans la « plénitude des temps », Jésus est conçu, par l'action de l'Esprit Saint, dans le sein de la Vierge Marie (cf. Lc 1, 35). Par la descente de l'Esprit Saint sur le Christ, lors de son baptême dans le Jourdain, Jésus est manifesté comme le Messie promis, le Fils de Dieu (cf. Mt 3, 13-17 ; Jn 1, 33-34). Toute sa vie se déroule dans une totale communion avec l'Esprit Saint qu'il répand « sans mesure » (Jn 3, 34), comme couronnement eschatologique de sa mission, selon sa promesse (cf. Lc 12, 12 ; Jn 3, 5-8 ; 7, 37-39 ; 16, 7-15 ; Ac 1, 8). Jésus communique l'Esprit en « soufflant » sur les Apôtres, le jour de sa Résurrection (cf. Jn 20, 22), puis par l'effusion solennelle et merveilleuse, le jour de la Pentecôte (cf. Ac 2, 1-4).

C'est alors que les Apôtres, remplis de l'Esprit Saint, commencent à « annoncer les merveilles de Dieu » (cf. Ac 2, 11). Ceux qui croient à leur prédication et se font baptiser, reçoivent, eux aussi, « le don de l'Esprit Saint » (Ac 2, 38).

La distinction entre la confirmation et le baptême est clairement suggérée par les Actes des Apôtres à l'occasion de l'évangélisation de la Samarie. C'est Philippe, un des sept diacres, qui prêche la foi et baptise ; puis viennent les apôtres Pierre et Jean, qui imposent les mains aux nouveaux baptisés pour qu'ils reçoivent l'Esprit Saint (Ac 8, 5-17). Pareillement, à Éphèse, l'apôtre Paul impose les mains à un groupe de nouveaux baptisés et « l'Esprit Saint vint sur eux » (Ac 19, 6).


Is 11, 2

Un rejeton sortira de la souche de Jessé, un surgeon poussera de ses racines. Sur lui reposera l'Esprit du Seigneur, esprit de sagesse et d'intelligence, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte de Yahvé : son inspiration est dans la crainte du Seigneur.

 

Ez 36, 25-27 

Je répandrai sur vous une eau pure et vous serez purifiés ; de toutes vos souillures et de toutes vos ordures je vous purifierai. Et je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau, j'ôterai de votre chair le cœur de pierre et je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai mon esprit en vous et je ferai que vous marchiez selon mes lois et que vous observiez et pratiquiez mes coutumes.

 

Lc 1, 35

L'ange lui répondit : "L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c'est pourquoi l'être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu.

 

Mt 3, 13-17 

Alors Jésus arrive de la Galilée au Jourdain, vers Jean, pour être baptisé par lui. Celui-ci l'en détournait, en disant : "C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et toi, tu viens à moi !" Mais Jésus lui répondit : "Laisse faire pour l’instant : car c'est ainsi qu'il nous convient d'accomplir toute justice." Alors il le laisse faire. Ayant été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l’eau ; et voici que les cieux s’ouvrirent : il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici qu'une voix venue des cieux disait : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur.

 

Jn 3, 34

En effet, celui que Dieu a envoyé prononce les paroles de Dieu, car il donne l'Esprit sans mesure.

 

Lc 12, 12 

"Lorsqu'on vous conduira devant les synagogues, les magistrats et les autorités, ne cherchez pas avec inquiétude comment vous défendre ou que dire, car le Saint Esprit vous enseignera à cette heure même ce qu'il faut dire."

 

Jn 3, 5-8 

"En vérité, en vérité, je te le dis,

    à moins de naître d'eau et d'Esprit,

    nul ne peut entrer dans le Royaume de Dieu.

 Ce qui est né de la chair est chair,

    ce qui est né de l'Esprit est esprit.

 Ne t'étonne pas, si je t'ai dit :

   Il vous faut naître d'en haut.

 Le vent souffle où il veut

    et tu entends sa voix,

    mais tu ne sais pas d'où il vient ni où il va.

   Ainsi en est-il de quiconque est né de l'Esprit."

 

Ac 1, 8

Mais vous allez recevoir une force, celle de l'Esprit Saint qui descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre."

 

Jn 20, 22

Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie." Ayant dit cela, il souffla sur eux et leur dit : "Recevez l'Esprit Saint.

 

Ac 1, 1-4

Le jour de la Pentecôte étant arrivé, ils se trouvaient tous ensemble dans un même lieu, quand, tout à coup, vint du ciel un bruit tel que celui d'un violent coup de vent, qui remplit toute la maison où ils se tenaient. Ils virent apparaître des langues qu'on eût dites de feu ; elles se partageaient, et il s'en posa une sur chacun d'eux. Tous furent alors remplis de l'Esprit Saint et commencèrent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer.

 

Ac 2, 11

tant Juifs que prosélytes, Crétois et Arabes, nous les entendons publier dans notre langue les merveilles de Dieu !»

 

Ac 2, 38

Pierre leur répondit : "Repentez-vous, et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jésus Christ pour la rémission de ses péchés, et vous recevrez alors le don du Saint Esprit.

 

Ac 8, 5-17

C'est ainsi que Philippe, qui était descendu dans une ville de la Samarie, y proclamait le Christ. Les foules unanimes s'attachaient à ses enseignements, car tous entendaient parler des signes qu'il opérait, ou les voyaient. De beaucoup de possédés, en effet, les esprits impurs sortaient en poussant de grands cris. Nombre de paralytiques et d'impotents furent également guéris. Et la joie fut vive en cette ville. Or il y avait déjà auparavant dans la ville un homme appelé Simon, qui exerçait la magie et jetait le peuple de Samarie dans l'émerveillement. Il se disait quelqu'un de grand, et tous, du plus petit au plus grand, s'attachaient à lui. "Cet homme, disait-on, est la Puissance de Dieu, celle qu'on appelle la Grande." Ils s'attachaient donc à lui, parce qu'il y avait longtemps qu'il les tenait émerveillés par ses sortilèges. Mais quand ils eurent cru à Philippe qui leur annonçait la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu et du nom de Jésus Christ, ils se firent baptiser, hommes et femmes. Simon lui-même crut à son tour ; ayant reçu le baptême, il ne lâchait plus Philippe, et il était dans l'émerveillement à la vue des signes et des grands miracles qui s'opéraient sous ses yeux.

 Apprenant que la Samarie avait accueilli la parole de Dieu, les apôtres qui étaient à Jérusalem y envoyèrent Pierre et Jean. Ceux-ci descendirent donc chez les Samaritains et prièrent pour eux, afin que l'Esprit Saint leur fût donné. Car il n'était encore tombé sur aucun d’eux ; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. Alors Pierre et Jean se mirent à leur imposer les mains, et ils recevaient l'Esprit Saint.

 

Ac 19, 6

et quand Paul leur eut imposé les mains, l'Esprit Saint vint sur eux, et ils se mirent à parler en langues et à prophétiser.

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans CONFIRMATION
commenter cet article

commentaires