Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
mardi et jeudi 8h30-11h30 
vendredi 13h30-16h30

 

Site internet

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

les vendredis et samedis

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 19:54

francois-copie-1.jpgLors de son homélie, vendredi 2 mai, le pape François a évoqué les persécutions des chrétiens dans le monde, et notamment en Syrie.

« J’ai pleuré lorsque j’ai appris par les médias la nouvelle des chrétiens crucifiés dans un certain pays non chrétien ».C’est par ces mots que le Pape François a évoqué, sans s’y référer explicitement, le drame des chrétiens horriblement persécutés en Syrie. Selon un témoignage de la religieuse syrienne Raghida paru en avril sur Radio Vatican, les rebelles islamistes syriens font subir persécutions et martyres aux chrétiens qui refusent de prononcer la chahada, la profession de foi musulmane. Elle raconte que des hommes ont même été crucifiés pour avoir refusé de renier leur foi.

Les propos du pape ont eu lieu lors de l’homélie du vendredi 2 mai, alors qu’il commentait un des textes de la liturgie du jour, un extrait des Actes des Apôtres qui raconte comment les Apôtres ont été flagellés devant le Sanhédrin à Jérusalem, sur l’ordre des leaders religieux de l’époque.

Le pape François a établi un parallèle entre les Apôtres, et ceux qui subissent aujourd’hui la persécution, au nom du Christ. D’abord parce qu’aujourd’hui « dans certains pays, porter une Croix ou un Évangile suffit pour aller en prison, et des gens sont comme les Apôtres, jugés dignes de subir des outrages au nom de Jésus ». Mais aussi parce qu’aujourd’hui comme hier, les persécuteurs « tuent au nom de Dieu ».

« Ils ne tolèrent pas la douceur de Jésus… ils ne tolèrent pas l’amour » 

Le pape a développé l’idée que les autorités religieuses de l’époque des Apôtres rejetaient le Christ par envie et par haine de l’amour. « Jésus disait d’eux qu’ils faisaient peser des poids opprimants sur les fidèles et les chargeait sur les épaules des gens. Ces gens ne tolèrent pas la douceur de Jésus, ils ne tolèrent pas la douceur de l’Évangile, ils ne tolèrent pas l’amour. » Ce sont les « patrons des consciences » et « aujourd’hui aussi, dans le monde, il y en a beaucoup. »

Le pape François a enfin insisté sur la joie du martyre, qui signifie témoignage, en grec, et qui est perçue par l’Église comme une dignité. Il a ainsi évoqué « la joie de tant de nos frères et de nos sœurs qui ont ressenti cette joie, cette félicité d’avoir été jugés dignes de subir des outrages au nom de Jésus » avant de faire du témoignage des martyrs une partie de « notre histoire du Salut. »

Pauline Quillon

http://www.famillechretienne.fr/croire/pape-et-vatican/pape-francois-la-joie-de-subir-des-outrages-au-nom-du-christ-138275

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans Pape FRANCOIS
commenter cet article

commentaires