Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
Mardi 15h30 - 18h30 
Jeudi et Vendredi 08h30 - 11h30

 

 

 

Site internet :

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook :

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 15:27

À Rome et en Pologne, le bienheureux Jean-Paul II sera fêté le 22 octobre.

Jean-Paul II (1978-2005), qui sera béatifié le 1er mai 2011, sera désormais fêté chaque année le 22 octobre, à Rome et en Pologne : c’est ce qu’indique un décret rendu public par L’Osservatore Romano le 11 avril. Les autres conférences épiscopales pourront demander à Rome d’inscrire le nouveau bienheureux dans leur calendrier liturgique. D’ores et déjà, le culte du défunt et bienheureux pape se distingue par un caractère moins local qu’à l’habitude.

En latin et daté du 2 avril 2011, six ans jour pour jour après la mort du pape polonais, le décret de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements indique que la fête liturgique du bienheureux Jean-Paul II sera inscrite « le 22 octobre » dans le calendrier du diocèse de Rome et de l’ensemble des diocèses de Pologne.

La date du « N’ayez pas peur !»

 Élu le 16 octobre 1978 au trône de Pierre, Jean-Paul II débuta officiellement son pontificat le 22 octobre par une messe d’inauguration au cours de laquelle il prononça des paroles restées célèbres : « N’ayez pas peur ! »

 Le décret précise aussi que les diocèses et familles religieuses souhaitant inscrire la « mémoire facultative du bienheureux Jean-Paul II » à leur calendrier pourront en faire la demande respectivement auprès de la Conférence des évêques de leur territoire ou de leurs supérieurs généraux qui transmettront la requête au dicastère.

Une décision à caractère exceptionnel

 Cette décision a un caractère exceptionnel et répond « à de nombreuses requêtes », a encore précisé le décret : la béatification est d’ordinaire une simple autorisation du culte en l’honneur d’un bienheureux dans un lieu ou dans un institut religieux, alors que la canonisation est l’extension de ce culte à toute l’Église et un acte de magistère impliquant l’infaillibilité pontificale.

www.famillechretienne.org 

Partager cet article

Repost0

commentaires