Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
Mardi 15h30 - 18h30 
Jeudi et Vendredi 08h30 - 11h30

 

 

 

Site internet :

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook :

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 16:49

conciel-vatican.jpgLe 12 octobre 2012 (50 ans et un jour après l'ouverture du Concile) l'archiviste et bibliothécaire diocésain Gilles BOUIS a relaté cet événement à la Maison du Séminaire de Nice devant un auditoire nombreux et attentif. L'orateur a tenu à préciser qu'il avait fait œuvre d'historien, et non de clerc, en utilisant les archives du diocèse et la presse de l'époque.
En effet ce Concile- par le nombre de ses participants, par l'importance de ses travaux, par la variété des sujets abordés- ne pouvait qu'avoir de grosses  conséquences pour tous les Catholiques et c'est au travers du diocèse de Nice que monsieur BOUIS a voulu éclairer son propos. D'abord dans les Alpes Maritimes l'acteur principal de ce travail de réception et de transmission est l'œuvre de Monseigneur Jean MOUISSET, évêque tout neuf : il a été consacré coadjuteur de Monseigneur Paul REMOND 12 jours seulement avant l'ouverture du Concile. C'est donc lui qui pendant et après le Concile fit un travail pédagogique pour expliquer et faire passer les réformes auprès de son clergé et de ses fidèles: c'est ce qui explique les dates choisies -1962-1984- qui correspondent à l'épiscopat de cet évêque.
Si globalement le message conciliaire est passé, il est à noter des réticences, voire des oppositions, particulièrement dans le domaine de la liturgie qui est la face la plus visible de la pratique religieuse: le changement de langue (du latin au français) de la position du maître-autel (de dos aux fidèles à face aux fidèles), l'intrusion plus importante des laïcs dans le déroulement des offices et des interprétations parfois contestables de la part de certains prêtres, ont perturbé les certitudes des fidèles qui, pour certains, sont allés dans le giron
traditionaliste "lefebvrien". En dehors de la liturgie Monseigneur MOUISSET a du expliquer et préparer d'autres schémas du Concile: sur l'Eglise, le gouvernement des diocèses et l'œcuménisme. L'évêque de Nice a utilisé dans ce but les réunions (avec son clergé) les "lettres pastorales" distribuées dans les églises visant les pratiquants et diverses lettres ou communiqués dans la presse locale destiné à un public plus large.

Après sa conférence monsieur BOUIS répondit à quelques questions de l'assistance pour ensuite demander quelle avait été la réaction personnelle vis à vis de la mise en place des décisions conciliaires en interrogeant d'abord des prêtres "anciens" (c'est-à-dire antérieurs à Vatican II) qui exprimèrent leur satisfaction globale, puis des "jeunes" (c'est-à-dire nés après le Concile) : deux "spécimens" acceptèrent de donner leur sentiment, l'un en soutane et l'autre en chemisette, mais tous les deux en accord avec la logique de Vatican II (ils sont donc en communion pour l'essentiel, l'habit ne faisant pas complètement le prêtre...), même si la messe de SAINT PIE V (rite dit "exceptionnel") convient davantage à la soutane qu'à la chemisette, mais c'est toujours le même sacrifice du CHRIST qui est célébré et il est heureux que Rome ait arrondi les angles de ce problème en acceptant le rite traditionnel devenu exceptionnel (c'est le point de vue de l'auteur de ces lignes). Ensuite ce fut au tour des laïcs (volontaires) de donner leurs impressions selon la même méthode: les intervenants exprimèrent une satisfaction globale en particulier pour les offices plus compréhensibles et plus vivants
qu'auparavant.
En conclusion la réception du Concile Vatican II a été plutôt bien menée dans le diocèse de Nice.

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans VIE DIOCESAINE
commenter cet article

commentaires