Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
Mardi 15h30 - 18h30 
Jeudi et Vendredi 08h30 - 11h30

 

 

 

Site internet :

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook :

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 10:43

A l'occasion de la fête de la Sainte Trinité, entrons avec cette méditation dans le mystère du Dieu trine. Pour essayer de comprendre la Trinité, commençons par une référence cinématographique !

Dans un film sur la vie de Ste Bernadette, une scène présente une séance de catéchisme avec le curé. Il pose alors ces questions aux enfants:

« Est-ce que le Père est Dieu? »

Un enfant interrogé répond:

« Oui, monsieur le curé. »

Et monsieur le curé lui donne un « bon point ».

« Est-ce Que le Fils est Dieu? –

Oui, monsieur le curé. » Un bon point.

« Est-ce que le Saint-Esprit est Dieu? –

Oui, monsieur le curé. – Et combien cela fait-il de dieux? »

L’enfant répond alors : « Cela fait trois dieux, monsieur le curé. »

Sainte Bernadette s'empresse de corriger :

« Les trois ne font qu'un seul Dieu. »

Et le prêtre conclut:

« Bernadette, toi tu ne sais rien, mais tu comprends tout. »

 

Pour entrer dans ce mystère de la Trinité, il faut la grâce d'en haut, mais il faut aussi investir toute notre intelligence.

 

A quoi cela nous sert-il de savoir que Dieu est Trinitaire ? Qu’est-ce que cela change dans le monde que Dieu soit Père, Fils et Esprit Saint ?

 

La réponse traverse tous les évangiles mais St Jean l’exprime plus clairement encore : « Deus Caritas est », Dieu est amour. Cette courte phrase contient en elle seule tout le mystère de Dieu.

 

Cependant, si Dieu est amour, qui aime t’il ? Il doit bien aimer quelqu’un. Vous répondrez alors spontanément : Et bien ! Les hommes ! Cette réponse pose un problème. Dieu est éternel et l’homme n’est sur terre que depuis quelques millions d’années. Dieu aurait-il seulement commencé à aimé à ce moment précis ? Non, car Dieu ne peut changer, Il ne peut commencer à aimer à un instant donné.

 

Mais qui aimait-il donc avant ? Certains diront l’univers qu’il a lui-même créé de ses mains, séparant les eaux qui sont au dessus et celles du dessous, etc. Mais cela pose le même problème. L’univers n’existe que depuis quelques milliards d’années et Dieu ne peut avoir commencé à aimer à un moment donné de notre histoire.

 

Alors, qui aimait-il donc avant le cosmos ? Il s’aimait lui-même, non pas par narcissisme, égoïsme ou nombrilisme car cela ne serait pas de l’amour. En effet, dans l’hymne à la charité de St Paul, on peut lire et vous l’avez tous entendu à un mariage : « l’amour ne cherche pas son intérêt » (1Co 13) La nouveauté du christianisme, c’est que Dieu est amour en lui-même, en son propre Fils, verbe éternel auprès du Père dès avant la fondation du monde et dans l’Esprit Saint, source de vie.

Dieu est Père, Fils et Esprit Saint et vous vous le rappelez à chaque fois que vous faites le signe de croix. Le Père aime depuis toujours son Fils unique d’un amour infini qu’est l’Esprit saint. Pour faire l’expérience de l’amour, il faut toujours trois sujets ou objets, il faut nécessairement trois choses. Une personne qui aime, l’autre qui est aimée -et réciproquement- et l’amour qui les unit. Ainsi, Dieu ne peut être amour s’il n’est pas Trinitaire, s’il ne contient pas en lui-même ces trois éléments.

 

Nous serions très vite tentés de revenir à la réponse de l’enfant que Bernadette corrige : il y a trois dieux.

Non, si le Père aime le Fils dans l’Esprit Saint, cela ne signifie pas qu’ils y a trois dieux, mais plutôt que chaque personne est Dieu et chaque personne ne peut exister sans l’autre. Dans nos vies, nous faisons l’expérience de relations plus ou moins importantes mais nous existons en dehors de ces relations, notre existence n’en dépend pas. Même la plus grande amitié au monde, si elle disparaît, ne disparaît pas avec. Or, en Dieu, les trois personnes sont relations éternelles. Le Père ne peut être père éternellement si le Fils n’est pas auprès de lui depuis le commencement. Il en va de même pour l’Esprit. Il ne peut être amour si le Fils n’existe pas.

 

Ainsi, nous ne sommes pas « polythéistes » : nous ne croyons pas en plusieurs Dieu. Mais nous croyons en un seul Dieu qui est Père, Fils et Esprit Saint, parce qu’il est amour et qu’il ne peut donner son amour sans cette condition.

 

Nous voici instruits intellectuellement du mystère de la Trinité. Reste à nous interroger sur les conséquences pour nos vies de baptisés.

 

Regardons notre relation à Dieu à travers notre prière. C’est le lieu par excellence ou nous goûtons à l’amour de Dieu. Vous pourrez profiter des prières de cette messe pour écouter attentivement la conclusion de chacune d’elles : … par Jésus Christ ton Fils unique, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen

Notre prière est toujours adressée à notre Père en tant que fils adoptifs. Si nous sommes fils adoptifs, c’est que le Père, par amour a envoyé aux hommes son propre fils pour les faire revenir à Lui. Le Christ est donc notre seule porte d’accès au royaume du Père. Nous devons passer par le Christ pour atteindre le Père. « Je suis la porte des brebis » nous dit Jésus en St Jean.  Enfin, nous pouvons adresser nos prières au Père parce qu’il nous aime et que nous reconnaissons cet amour. Dans la deuxième lecture, nous lisions « que l’amour de Dieu a été répandu en nos cœurs par l’Esprit saint qui nous a été donné. » Rm 5, 5 C’est dans l’Esprit que nous pouvons nous écrier en fils adoptifs : « Abba, Père ».

 

Veillons donc à toujours orienter notre prière de sorte qu’elle soit conforme à la nature même de Dieu. Nous prions le Père, par le Fils, dans l’Esprit.

 

Au-delà de notre prière, c’est toute notre vie qui doit être à l’image de la Trinité. Vivre en enfants de Dieu signifie désirer accomplir la volonté du Père en prenant modèle sur l’obéissance du Fils et en nous laissant conduire par l’Esprit Saint.

 

En ce jour où nous célébrons plus particulièrement la Trinité, que le Seigneur nous accorde la grâce de pouvoir dès ici bas construire un monde qui reflète la Trinité. Que gloire soit rendue au Père, au Fils, au Saint Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

 

L.D

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans VIE SPIRITUELLE
commenter cet article

commentaires