Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
Mardi 15h30 - 18h30 
Jeudi et Vendredi 08h30 - 11h30

 

 

 

Site internet :

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook :

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 20:09

joie2.jpg"Savoir que Dieu est proche, attentif et plein de compassion, (...), qu'il est un père miséricordieux qui s'intéresse à nous dans le respect de notre liberté, est motif d'une joie profonde" (Jean-Paul II).

Une tradition qui remonte loin

Il s'agit du troisième dimanche de l'Avent. L'antienne d'ouverture de la messe est la suivante: "Soyez dans la joie du Seigneur, soyez toujours dans la joie, le Seigneur est proche". Il nous faut remonter à la tradition latine pour comprendre cette appellation : "Gaudete in Domino semper : iterum dico, gaudete !"  Le mot "gaudete" est le premier de la seconde lecture des textes de l'Année B, donc de la lettre de Paul aux Thessaloniciens. 

La couleur des vêtements liturgiques pendant cette période de l'attente qu'est l'avent, est le violet. Ce jour là, les ornements peuvent être rose ! D'ailleurs la couronne de l'avent est souvent composée trois bougies rouges et d'une rose, allumée le troisième dimanche. Cette pédagogie n'est pas propre qu'à l'avent : pendant le carême, il y a le dimanche du "Laetare", où la couleur rose peut être aussi de mise.

Pourquoi le dimanche de la joie ?

Disons que dans ce temps de pénitence, l'Eglise nous invite à faire une pause pour reprendre souffle jusqu'à la fête de Noël. Nous sommes dans l'attente joyeuse de la célébration annuelle de la naissance de Jésus, venu de Dieu en notre chair, pour nous sauver.

Jean Paul II, Angelus du 3e dimanche de l'Avent 2003

"Savoir que Dieu est proche, attentif et plein de compassion, non indifférent, qu'il est un père miséricordieux qui s'intéresse à nous dans le respect de notre liberté, est motif d'une joie profonde que les aléas du quotidien ne peuvent atténuer. [...] La caractéristique unique de la joie chrétienne est qu'elle peut être partagée avec la souffrance puisqu'elle est entièrement basée sur l'amour. En effet, le Seigneur qui nous est proche au point de se faire homme vient pour communiquer sa joie, la joie d'aimer. C'est seulement ainsi que l'on comprend l'allégresse sereine des martyrs jusque dans l'épreuve, ou bien le sourire des saints de la charité face à qui souffre. C'est un sourire sans offense, qui console..."

www.croire.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans COMPRENDRE
commenter cet article

commentaires