Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
mardi et jeudi 8h30-11h30 
vendredi 13h30-16h30

 

Site internet

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

les vendredis et samedis

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 14:34

mariage-pas-decpration.jpgLe pèlerinage international des familles, les 26 et 27 octobre à Rome, a été l’occasion pour le pape François d’approfondir le sens et la valeur du mariage chrétien.

Le mariage n’est pas « une décoration », mais le sacrement dont les époux chrétiens ont besoin« pour le long voyage qu’ils doivent faire ensemble ». Aux familles du monde réunies en pèlerinage à Rome, ce samedi 26 octobre, le pape François a loué la beauté du mariage chrétien. Un message qui vient éclairer d’une manière particulière la fin toute proche de l’Année de la foi, dont le pèlerinage pour les familles était l’un des derniers temps forts.

Du haut de son podium envahi par des dizaines d’enfants à peine fatigués par une longue après-midi de festivités, le pape s’est plu à quitter régulièrement son texte des yeux pour capter l’attention des milliers de fidèles. Prenant appui sur le rituel du mariage et cette promesse que les époux s’échangent – « Je te promets de te rester fidèle, dans le bonheur et dans les épreuves, dans la santé et dans la maladie, et de t’aimer tous les jours de ma vie » –, il a affirmé : « C’est cela le mariage ! Partir et marcher ensemble, main dans la main, s’en remettant entre les mains du Seigneur ».

« Main dans la main, toujours et pour toute la vie »

Fustigeant une fois encore « la culture du provisoire », plaie de la société contemporaine, il a rappelé qu’en matière de mariage, c’est du « main dans la main, toujours et pour toute la vie ». Cette fidélité à contre-courant de l’esprit du monde, le chrétien la puise dans sa « confiance en la fidélité de Dieu ». Fort de celle-ci, a précisé le pape, « on peut tout affronter, sans peur, avec responsabilité ».

« Les époux chrétiens ne sont pas naïfs, ils connaissent les problèmes et les dangers de la vie. Mais ils n’ont pas peur d’assumer leurs responsabilités, devant Dieu et la société », a-t-il ensuite souligné. Peut-être avait-il encore dans le cœur le témoignage de ces couples, jeunes et moins jeunes, qui s’étaient confiés à lui et aux pèlerins un peu plus tôt dans l’après-midi sur le parvis de la basilique ?

La grâce du sacrement du mariage rend fort, courageux

Conscient des difficultés de la vie dont ces personnes se sont fait l’écho, le pape François a insisté sur le secret du bonheur en famille : la grâce du sacrement du mariage qui « ne sert pas à décorer la vie », mais à « nous rendre forts dans la vie, pour nous rendre courageux, pour pouvoir avancer ! » C’est cette grâce qui donne la force de vivre « les trois mots-clés en famille  – permission, merci, excuse – » et « de se pardonner tous les jours ». Avec conviction et larges sourires, le pape a ainsi remis la grâce du sacrement au centre du pèlerinage et, in fine, de la famille.

La famille, « moteur du monde et de l’Histoire »

La veille, vendredi 25 octobre, alors qu’il recevait les participants de la XXIe Assemblée plénière du Conseil pontifical pour la famille à l’origine du pèlerinage, le souverain pontife avait déjà insisté sur le sacrement du mariage comme pilier de la famille et de la société. Qualifiant, non sans audace, la famille de « moteur du monde et de l’Histoire », il avait rappelé qu’elle était « fondée sur le mariage », sur ce « premier sacrement de l’humain où la personne se découvre elle-même, se comprend elle-même dans la relation aux autres et dans la relation à l’amour qu’elle est capable de recevoir et de donner ».

Il avait alors lancé un véritable appel aux membres du dicastère, qui sera sans doute l’un des axes du synode sur la famille prévus en 2014 : « Il faut le dire aux jeunes couples, qu’il n’est pas facile d’emprunter cette route, mais qu’elle est si belle, cette route, si belle ».

Alexia Vidot

http://www.famillechretienne.fr/agir/pelerinages/pape-francois-le-mariage-nest-pas-une-decoration-_t11_s68_d71500.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans Pape FRANCOIS
commenter cet article

commentaires

jeune femme russe 27/02/2014 16:25

intéressant :)