Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
Mardi 15h30 - 18h30 
Jeudi et Vendredi 08h30 - 11h30

 

 

 

Site internet :

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook :

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 15:50

Deuxieme dimanche de Carême

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

 

Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère,

et il  les emmène à l'écart, sur une haute montagne.
Il fut transfiguré devant eux ;

son visage devint brillant comme le soleil,

et ses vêtements, blancs comme la lumière.
Voici que leur apparurent Moïse et Élie, qui s'entretenaient avec lui.
Pierre alors prit la parole et dit à Jésus :

« Seigneur, il est heureux que nous soyons ici !

Si tu le veux, je vais dresser ici trois tentes,

une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie. »
Il parlait encore, lorsqu'une nuée lumineuse les couvrit de son ombre ;

et, de la nuée, une voix disait :

« Celui-ci est mon Fils bien-aimé,

en qui j'ai mis tout mon amour ;

écoutez-le ! »
Entendant cela,

les disciples tombèrent la face contre terre

et furent saisis d'une grande frayeur.
Jésus s'approcha, les toucha et leur dit :

« Relevez-vous et n'ayez pas peur ! »
Levant les yeux, ils ne virent plus que lui, Jésus seul.

En descendant de la montagne, Jésus leur donna cet ordre :

« Ne parlez de cette vision à personne,

avant que le Fils de l'homme soit ressuscité d'entre les morts. »

 

Pierre, Jacques et Jean

 Jésus choisit et prend avec lui ces mêmes disciples qui l’accompagneront pour son agonie à Gethsémani. Le récit de la transfiguration est placé entre deux annonces par le Christ de sa Passion à venir ; les disciples qui l’accompagnent seront des témoins privilégiés de cette gloire déjà manifestée qui donne sens à la Passion et laisse entrevoir la gloire de la Résurrection au matin de Pâques. Dans de nombreux autres passages des évangiles, ils accompagnent Jésus. (Voir aussi Lc 8, 51).

 

A l’écart sur une haute montagne

Se mettre à l’écart, c’est une habitude pour Jésus pour prier. On le voit souvent se mettre à l’écart de la foule pour prier et s’en remettre à son Père. Après la multiplication des pains (Mt 14, 23), au retour de mission des disciples (Mc 6, 31), pour expliquer aux disciples les paraboles qu’Il emploie (Mc 4, 10) et bien sûr à Gethsémani (Mt 26, 36). Mais bien plus que la particularité de se mettre à l’écart, c’est sur une haute montagne que Jésus conduit ses disciples. C’est en effet le lieu de la présence et de la manifestation de Dieu. On retrouve cela principalement dans le récit de la Théophanie sur le Sinaï avec le don de la Loi fait à Moïse. (Ex 19). Dans les évangiles : Jésus est tenté au désert  après son baptême, « de nouveau le diable le conduit sur une très haute montagne » (Mt 4, 8), Jésus prononce les béatitudes après avoir gravit la montagne : « Voyant les foules, il gravit la montagne » (Mt 5, 1),  Jésus guérit de nombreux malades près du lac : «  Etant parti de là, Jésus vint au bord de la mer de Galilée. Il gravit la montagne, et là il s’assit. »  (Mt 15, 29), Jésus apparaît aux disciples en Galilée : « Quant aux onze disciples, ils se rendirent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait donné rendez vous. »  (Mt 28, 16) …

 

Il fut transfiguré

Jésus apparaît dans la gloire, ses vêtements irradient la lumière de Dieu. C’est pour les disciples une vision anticipée du Christ ressuscité qu’ils rencontreront le dimanche après la Passion. Le Christ est Lumière, il se révèle tel qu’Il est véritablement, à savoir : « Lumière née de la lumière » (cf. Credo Nicée-Constantinople).

 

Moïse et Elie

Moïse et Elie, illustres personnages de l’Ancien Testament manifestent ici la continuité et l’accomplissement du ministère du Christ. Moïse est l’homme de la Loi mais aussi le médiateur entre Dieu et les hommes qui est envoyé parler aux Fils d’Israël et qui libère le peuple de l’esclavage. Quant à Elie, c’est le prophète annoncé qui doit précéder le Messie : « Voici que je vais vous envoyer Elie le prophète, avant que n’arrive le jour de Yahvé, grand et redoutable. Il ramènera le cœur des Pères vers leur fils et le cœur des fils vers leurs pères, de peur que je ne vienne frapper le pays d’anathème. » (Ml 3, 23-24) Elie est considéré comme le précurseur du Messie comme le montre la prophétie de Malachie. On retrouve cette identification dans les passages qui encadrent le récit de la Transfiguration. « Jésus posa à ces disciples cette question : « au dire des gens, qu’est le Fils de l’homme ? » Ils dirent : « pour les uns Jean le Baptiste ; pour d’autres, Elie ; pour d’autres encore, Jérémie ou quelqu’un des prophètes. » (Mt 16, 13) Ainsi, la présence d’Elie aux côtés de Jésus au moment de la transfiguration est une évocation de cette considération d’Elie comme précurseur du Messie. Le Christ est le véritable Messie qui accomplit les prophéties et aussi Celui qui vient accomplir la Loi et sceller l’Alliance Nouvelle en sa mort et sa résurrection. « N'allez pas croire que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes: je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. » (Mt 5, 17).

 

Pierre prit la parole

Pierre veut dresser des tentes. Certes, on peu donner des interprétations très spirituelles de cette intervention, mais pour ceux qui sont déjà allés au Mont Thabor en Galilée, ils se rappelleront sans doute qu’une fois arrivé en haut, on est content de se reposer un peu ! Mais considérons tout de même des images plus profondes. La tente est le lieu de la rencontre. C’est dans la tente que Dieu est présent dans la marche du peuple (voir le livre de l’Exode). C’est dans la tente que Moïse vient à la rencontre de Dieu sous la nuée. « Moïse prenait la Tente et la plantait pour lui hors du camp, loin du camp. Il la nomma Tente du Rendez-vous, et quiconque avait à consulter Yahvé sortait vers la Tente du Rendez-vous qui se trouvait hors du camp. Chaque fois que Moïse sortait vers la Tente, tout le peuple se levait, chacun se postait à l'entrée de sa tente, et suivait Moïse du regard jusqu'à ce qu'il entrât dans la Tente. Chaque fois que Moïse entrait dans la Tente, la colonne de nuée descendait, se tenait à l'entrée de la Tente et Il parlait avec Moïse. » (Ex 33, 7-10).

 

D’autre part, le désir de Pierre est aussi de demeurer dans cette situation de contemplation du Christ en Gloire. Mais comme on le voyait précédemment, cette gloire ne se manifestera véritablement que lors de la résurrection des morts, lorsque le Christ par sa mort, aura vaincu la mort. Il ne faut pas oublier que ce récit prend place entre deux annonces de la Passion. Pierre n’est-il pas disposé à vivre la Passion pour accéder à cette gloire ?

 

Nuée lumineuse

La nuée qui prend la scène sous son ombre est aussi un thème biblique très répandu pour manifester la présence de Dieu. Nous avons déjà vu plusieurs références mais on peut aussi penser à l’Annonciation, « L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre. » (Lc 1, 35). Plus que la présence de Dieu, c’est la présence même de l’Esprit Saint, par qui le Verbe s’est fait chair et qui l’a ressuscité d’entre les morts.

 

Celui-ci est mon Fils bien aimé, Ecoutez-le.

Nous avions déjà entendu cette parole du Père venue du Ciel lors du baptême du Christ. Mais depuis, la parole a quelque peu changé. Il ne s’agit plus seulement de dire l’amour du Père qui demeure en Lui mais aussi d’affirmer qu’Il est la voix du Père qu’il faut écouter. Une manière de redire que la Passion du Fils est le préalable à la glorification du Père. (Revoir encore la fin de l’hymne aux Philippiens Ph 2). Le Christ est la parole du Père. C’est un thème récurrent chez saint Jean. « Car les paroles que tu m'as données, je les leur ai données, et ils les ont accueillies et ils ont vraiment reconnu que je suis sorti d'auprès de toi, et ils ont cru que tu m'as envoyé. » (Jn 17, 8).

 

En bref : JESUS EST LA PAROLE DU PERE

Jésus est le chemin et la Parole que le Père nous donne à suivre pour accéder à son royaume.

 

Il nous invite à nous mettre à l’écart et en présence de Dieu pour contempler le mystère du Christ ressuscité qui peut alors nous parler dans un cœur disponible.

La contemplation du ressuscité passe d’abord par la passion, et comme Pierre, nous avons du chemin à parcourir pour être disposé à accueillir cette grâce et de vivre pleinement ce jour de joie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans CARÊME
commenter cet article

commentaires