Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
mardi et jeudi 8h30-11h30 
vendredi 13h30-16h30

 

Site internet

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

les vendredis et samedis

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 23:24

Mercredi 21 octobre, une centaine d'enfant du doyenné du Paillon sont partis en pèlerinage dans le Vieux Nice. Accompagnés d'une quinzaine de catéchistes, les pères Luigi Ciampaglione, Alain Khadi et Zdislaw Brzezinka ont guidé les élèves de CM1-CM2 à travers l'histoire des églises de la vieille ville. Munis de leurs coquilles de pèlerins, les jeunes ont collecté des vignettes dans chacun des lieux traversés. Le père Jean-Marie Lopez, curé de l'église du Vœu, les a accueillis en leur expliquant son histoire: «Elle a été construite en 1852 à la suite du "voeu" du conseil municipal de Nice qui voulait mettre la ville sous la protection de la Vierge après à une épidémie de choléra. »


Pour la deuxième étape du parcours, Jean-Paul Méheut, un pénitent blanc, les attendait à l'église Saint Martin-Saint-Augustin. Il leur a enseigné que, «première paroisse de Nice, elle a été reconstruite vers 1670 dans un style baroque. À l'origine, elle était dédiée à saint Martin, mais les pères ermites de Saint-Augustin la desservirent jusqu'en 1792. C'est pourquoi elle porte ce double nom. Pour l'anecdote, Luther y célébra une messe de retour de son voyage à Rome pour rencontrer le pape ». Des temps de prière improvisés avec des intentions de prières spontanées accompagnées de chants ont ponctué chaque halte de ce pèlerinage.

 

À cause d'une météo défavorable, les pèlerins n'ont pas pu se rendre sur la colline du château pour y découvrir les ruines de la basilique Sainte-Marie. Construite vers l'an 950, elle fut la première cathédrale de Nice. Il n'en reste aujourd'hui que quelques soubassements de l'abside. Le pique-nique prévu dans la foulée a également dû être aménagé dans le local des pénitents blancs. Les enfants ont donc pu déjeuner au sec et travailler sur le livret qui leur avait été distribué le matin. Celui-ci était composé de chants, d'images, de textes à trous à compléter, et de textes des Actes des Apôtres pour les faire réfléchir sur les premiers chrétiens et l'Église primitive.


L'après-midi a commencé par un arrêt à la chapelle Sainte-Croix des Pénitents blancs. Puis les enfants se sont déplacés à l'église du Gesù, pour être accueillis par le père Michel Angela. De style baroque, elle doit son nom aux jésuites pour qui l'église a été construite en 1642. La fin du pèlerinage a eu lieu à la cathédrale Sainte-Réparate, où les jeunes ont appris que l'église a été bâtie de 1650 à 1757, et que les chapelles intérieures étaient décorées par les riches familles niçoises et par les différentes corporations. Ensuite les enfants ont préparé la messe qui a clos la journée.
 

Olivier CORNIGLION,
(tiré des Nouvelles Religieuses n°339 du 20 novembre 2009)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans VIE DE LA PAROISSE
commenter cet article

commentaires