Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
Mardi 15h30 - 18h30 
Jeudi et Vendredi 08h30 - 11h30

 

 

 

Site internet :

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook :

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 15:39

Divers-deux-5450.JPGMarie est notre modèle, dans tous les aspects de notre foi. Elle est notamment notre modèle en ce qui concerne la confiance en Dieu et l’attention aux autres.

La confiance en Dieu, l’espérance, nous « tirent vers le Haut », vers l’invisible, vers l’indicible, et vers toujours plus d’amour, pour nous rapprocher de Dieu

L’attention aux autres est notre source, car nous sommes appelés à rencontrer Dieu dans chacun de nos frères, dans notre prochain. L’attention aux autres est aussi, en retour,  la traduction concrète, en actes d’amour, de notre foi. Cela, pour avoir « la tête dans le ciel » mais aussi les « pieds sur terre »

Ces deux aspects de notre Foi : Confiance en Dieu et Attention aux autres, vont constituer les deux volets de notre soirée à la Suite de Marie, en ce mois de mai qui lui est traditionnellement dédié.

Dés l’Annonciation, Marie a accueilli Dieu en elle. Et nous acceptons nous la venue de Dieu en nous ? Comme le dit ce chant, oserons-nous être amis dans le Seigneur ? Comme Marie a su le faire, oserons-nous lui ouvrir nos portes, lui ouvrir notre cœur ?

Marie s’est tournée vers le Seigneur avec joie ; tournons-nous, nous aussi,  vers Lui en chantons sa gloire.

Elle a levé les yeux vers le Dieu de son salut, en toute confiance

Elle s’est laissé guider par le projet de Dieu, sans chercher à résister, même lorsqu’elle ne comprenait pas. Elle est restée dans la joie de suivre le Bon Pasteur. Elle, la « comblée de joie »

Marie est celle qui, toute sa vie a dit : Oui je crois ! Elle a toujours cru en la fidélité du Seigneur, et, dés le Magnificat elle a reconnu et accepté la présence active de Dieu en elle. Comme elle, chantons : « Oui je crois ! »

Pour entrer dans le temps de prière qui vient, tournons-nous vers le Christ, qui est notre roc et le fondement de notre foi.

Marie a fait confiance à Dieu, tout au long de sa vie : dés l’Annonciation, puis en suivant Jésus, de Canna jusqu’à la croix. 

Selon le témoignage de l’archange Gabriel, envoyé par notre Père, Marie est “comblée de grâces”. Il faut méditer et approfondir ces trois mots. Notre Mère est “comblée de grâces”, elle en déborde et répand le trop-plein sur nous. Nul n’a jamais mérité d’être salué ainsi par un Archange. Marie est prudente. “Elle se demandait ce que signifiait cette salutation”. Marie a une foi inébranlable. Elle n’a pas douté un instant. Elle a posé une question pour comprendre: “Comment cela se fera-t-il?” C’est légitime.

Dès qu’elle a compris, elle a cru. Marie est totalement abandonnée à la Volonté du Père. Humble et malléable, elle a toujours été fidèle dans les moindres détails au Plan de notre Père. Devant la grandeur de ce qui lui est annoncé, elle n’hésite pas: “Je suis la servante du Seigneur; qu’il m’advienne selon ta parole”.

Est-ce que j’ai une réelle confiance en Dieu, est-ce que je m’en remets à lui ? Dans quelles circonstances ? Seulement quand je suis en difficulté ? Ou bien chaque jour de ma vie ?

Dans mon travail, dans ma famille, avec ceux que je rencontre, est-ce que, ayant fait tout ce que je devais faire, je m’en remets finalement à la volonté du Père ? Est-ce que je suis à l’écoute des « imprévus de Dieu » dans ma vie ?

Marie connaît la puissance de son Fils et à Cana le regarde avec une douceur extrême. ”Que t’importe à toi et à moi, femme?”, lui dit Jésus (c’est la traduction exacte du texte; “femme” est un mot courant et très respectueux dans les pays de la région et se dit  aujourd’hui encore en arabe. Elle est la Femme par excellence) Jésus répond ici à sa mère avec un immense respect et amour. Il faut bien méditer l’échange de regards, l’intimité et l’entente parfaite entre Jésus et Marie. Juste après cet échange de regards, sans autres paroles, Marie dit aux servants: “Tout ce qu’il vous dira, faites-le”. Elle avait compris que son Fils avait cédé. Jésus ne peut qu’exaucer son désir et anticipe en raison de l’intercession de sa Mère sa mission. Il change son Plan à cause d’elle.
Marie prend soin de nous, ses enfants, même dans les choses matérielles.

Est-ce que dans ma vie je sais  prendre le temps de la prière ? Est-ce que je me tourne vers le seigneur, pour lui demander son aide, non pas seulement pour moi, mais aussi pour les autres ?

Est-ce que je crois, comme Marie,  que ma prière peut être exaucée ??

Marie était dans le plan du Père dès la fondation du monde. Elle a dit oui au plan de Dieu, Il l’a choisie pour s’incarner et Elle a été présente à sa mort. Jésus sur la croix nous a laissé en héritage Marie sa Mère. Et, au pied de la croix, Il lui a parlé avec une extrême tendresse, bien qu’étant à bout de forces. Dans un ultime effort il a tenu à dire à Jean, et à travers Jean à nous tous, ces paroles en guise de testament: “Voici ta mère”. Sur la croix Il nous a légué ainsi la personne la plus précieuse: sa mère, Marie, son plus beau cadeau.

Quand rien ne va, quand je suis abattu et que je me ses abandonné, quand je ne comprends pas ni pourquoi ni comment, est-ce que je sais rester au près de Dieu, ou bien est-ce que je m’en éloigne ?

Notre foi n’est pas une foi désincarnée, abstraite, bien au contraire elle est une foi incarnée, c'est-à-dire qu’elle se traduit très concrètement dans notre relation avec les autres, dans la rencontre de celui que nous appelons notre Prochain… « Je rêve d’un monde, où chacun à sa place se bat pour un plus pauvre que lui, et Jésus à la place de ce visage ami… »

Aussi, après ce temps de prière partagée autour de Marie, nous allons maintenant voir comment concrètement, ce ressourcement au près de Marie a conduit jusqu’à Lourdes des hommes et des femmes, jeunes et moins jeunes, malades et bien portants.   

Nous le bénissons d’autant plus que, dans le prolongement de la création, sa lumière et son règne sont de tous les temps, et sont dans notre temps. Dans nos cœurs, son heure est arrivée, et comme dans le chant qui vient, nous croyons que …  « L’aube est déjà là, de ce jour où l’on verra le salut de Jésus Christ briller sur terre. Rien n’est plus certain que l’Etoile du matin, dans le ciel illuminé de nos prières »

La prière nous ressource, nous renforce, mais ensuite, il faut se mettre debout et AGIR ensemble pour porter au monde le chant de sa joie : . . .  Debout !

Le Christ est notre joie, la lumière de nos cœurs suivons-le.  Laissons- le nous porter vers nos frères pour mieux l’y retrouver, et partager avec eux la joie de son Amour.

Divers-deux-5459.JPG

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans VIE DE LA PAROISSE
commenter cet article

commentaires