Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
mardi et jeudi 8h30-11h30 
vendredi 13h30-16h30

 

Site internet

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

les vendredis et samedis

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 11:11

Notre marche vers Pâques continue et nous méditons ce dimanche, avec l'évangile selon saint Jean, le mystère du Christ vraie lumière qui vient éclairer tout homme.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Jn 3, 14-21

 

De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert,

ainsi faut-il que le Fils de l'homme soit élevé,

afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle.
Car Dieu a tant aimé le monde

qu'il a donné son Fils unique :

ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas,

mais il obtiendra la vie éternelle.
Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde,

non pas pour juger le monde,

mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.
Celui qui croit en lui échappe au Jugement,

celui qui ne veut pas croire est déjà jugé,

parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

Et le Jugement, le voici :

quand la lumière est venue dans le monde,

les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière,

parce que leurs œuvres étaient mauvaises.
En effet, tout homme qui fait le mal déteste la lumière :

il ne vient pas à la lumière,

de peur que ses œuvres ne lui soient reprochées ;

mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière,

afin que ses œuvres soient reconnues comme des œuvres de Dieu.

 

 

Voici un évangile qui est tiré du dialogue de Jésus avec Nicodème. Sorti de son contexte, il apparait comme un cours magistral sur le Jugement. Dans l’entretien avec Nicodème, il est question de renaissance d’en haut pour voir le Royaume des Cieux. Renaitre d’en haut, c’est renaitre de cette grâce qui nous vient du Ciel, de Dieu. C’est la grâce du baptême, cette naissance dans l’eau et l’Esprit. (Jn 3, 5) Nous qui avons été baptisés dans l’eau, au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit, nous sommes fait pour la lumière et non pour les ténèbres, et pourtant !

 

De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse

 

Le mystère du Christ - sa passion et sa résurrection - est préfigurée tout au long des récits de l’ancienne alliance. Il en va ainsi du serpent d’airain élevé par Moïse dans le désert pour que les hommes mordus par les serpents soient sauvés de la mort. Saint Jean reprend cette image dans la bouche de Jésus pour nous inviter nous aussi à lever nos yeux vers Celui qui est notre salut, l’objet même de notre espérance. C’est une image fréquente chez saint Jean qui cite : « Ils regarderont vers moi qu’ils ont transpercé » (Za 12, 9-10) et plus loin : « Quand je serai élevé de terre, j’attirerai tous les hommes à moi » (Jn 12, 32), ou encore :

« Ils regarderont vers celui qu’ils ont transpercé » (Jn 19, 37). C’est donc un motif récurrent. Regardons vers Celui que nous avons-nous même crucifié en refusant la lumière qu’il venait faire briller sur nos vies.

 

obtienne par lui la vie éternelle

 

Obtenir la vie éternelle… Quel est le sens d’une telle quête ? Obtenir la vie éternelle, quel sens pour nous ?

La vie éternelle, ce n’est « rien d’autre » que de pouvoir, après notre vie ici bas, contempler éternellement la face de Dieu. Etre dans la même attitude que Pierre au jour de la Transfiguration : « Il bon que nous soyons ici. » (Mt 17) Mais désirons-nous vraiment cette rencontre de Celui à l’image de qui nous avons été créés ? Désirons-nous vraiment être unis à Celui qui a pris notre humanité et qui siège à la droite du Père ? Comme le dit le diacre en mettant l’eau dans le vin au moment de l’offertoire : « Comme cette eau se mêle au vin pour le sacrement de l’alliance, puissions-nous être unis à la divinité de celui qui a pris notre humanité. » Cependant, le désir d’obtenir la vie éternelle doit aller de pair avec une vie en accord avec cette vie recherchée. Rechercher la vie avec Dieu, c’est choisir de vivre dès ici bas en sa présence, à son imitation.

 

La lumière est venue dans le monde

 

Voici un des grands thèmes de saint Jean : le Christ est la véritable lumière qui éclaire tout homme. On peut ici se donner la peine d’aller méditer le prologue de l’évangile selon saint Jean. (Jn 1) Le Christ vient dans le monde pour éclairer les ténèbres de nos cœurs et nous révéler ce qui nous empêche de vivre à sa suite en enfants de Dieu. Choisir la Lumière, c’est choisir de laisser le Christ éclairer de sa présence chacune de nos actions pour qu’elles nous conduisent à lui et nous rendent capable d’accéder un jour à son Royaume. La vie éternelle qui nous est promise, c’est la vie avec Dieu, c’est l’unité perdue du Paradis où Adam et Eve ont refusé la ressemblance. La semaine dernière nous entendions les dix commandements. Si Dieu a révélé à Moïse cette loi pour que le peuple discerne son péché, le Christ, Lui, est la Loi nouvelle qui éclaire nos vies et nous transforme à son image.

Afin que ses œuvres soient reconnues comme des œuvres de Dieu

 

Par notre baptême, notre confirmation et la communion fréquente, nous sommes appelés, fortifiés et nourris pour être les témoins vivants du Christ ressuscité. Ainsi, laissons le Christ agir en nous, laissons nous éclairer par sa lumière pour avancer sur le chemin qu’il nous a tracé et qu’il est lui-même. Nos œuvres seront alors reconnues comme des œuvres de Dieu qui agit à travers nous. Soyons tel Moïse sortant de la tente de la rencontre où il s’entretenait avec Dieu, et dont le visage rayonnait tellement de lumière qu’il devait le cacher. Irradions la lumière du Christ par nos vies, cherchant toujours à imiter le Christ et à transmettre sa lumière. Ainsi, nous serons disposés à entrer dans la contemplation éternelle de la Sainte Trinité.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans VIE SPIRITUELLE
commenter cet article

commentaires