Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
mardi et jeudi 8h30-11h30 
vendredi 13h30-16h30

 

Site internet

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

les vendredis et samedis

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 10:39

 Les jeunes de sixième de la paroisse vont bientôt professer solennellement leur foi. L'occasion de revenir sur l'origine et le sens de cette démarche typiquement française.

 

Quelle est l’origine de la cérémonie de profession de foi ?

- Cette cérémonie est récente, elle a succédé à la cérémonie de la "Communion solennelle".

- Celle-ci a elle-même une histoire complexe. A partir du XVIIème siècle, sous l’influence notamment de saint Vincent de Paul, la première communion a pris en France la forme d’une cérémonie solennelle à la fin du catéchisme. Puis elle est devenue au XIXe siècle un rite de passage de l’enfance à l’age adulte.

- Lors ce que le pape Pie X en 1910 demanda qu’on admette à l’eucharistie les enfants dès « l’age de raison » vers 7 ans, on appela cette première communion « communion privée » et on continua à célébrer la « communion solennelle » vers 12-13 ans couronnement de l’enfance et du catéchisme.

- Dans les années 1950-1960, la communion solennelle devient une profession de foi en lien avec la profession de foi baptismale de la vigile pascale. L’aube remplace les tenues antérieures. L’aube avec la croix et le cierge symbolisent l’aspect baptismal de la communion solennelle.

- Puis à partir des années 1970, la cérémonie n’est plus appelée Communion solennelle, mais Profession de foi. Dans certaines aumôneries, on l’appelle "fête de la foi".

- La profession de foi telle qu’elle est vécue en France n’existe pas à l’étranger. C’est une tradition française.

Quelle différence y a-t-il entre la profession de foi et la communion solennelle ?

- La profession de foi a remplacé la communion solennelle. Cependant les deux cérémonies ont un sens assez différent. La communion solennelle était centrée sur l’eucharistie, c’était l’ancienne première communion. La profession de foi est centrée sur le baptême. Elle consiste principalement dans le renouvellement personnel des promesses du baptême avec l’aube et le cierge qui sont deux signes symboliques du baptême : le vêtement blanc et la lumière.

Aspect religieux et aspect social de la profession de foi

- La profession de foi comporte un aspect religieux et un aspect social. Ce n’est pas un sacrement, mais un temps fort qui permet auxjeunes de réfléchir sur leur foi et une célébration qui compte pour les parents. C’est en même temps une fête familiale, un rite social d’accès à la responsabilité personnelle, un rite de passage de l’enfance à l’adolescence.

- Tout en étant un temps fort au point de vue religieux, la profession de foi est pour la majorité des jeunes leur dernier acte religieux avant leur mariage à l’église, c’est la fin de leur pratique dominicale en même temps que la fin du catéchisme. Cependant au moment de leur préparation au mariage on constate le plus souvent que la foi les a profondément marqués.

- Pour certains jeunes, la profession de foi est une étape importante dans leur itinéraire vers la confirmation.

- La profession de foi est une célébration au cours de laquelle des enfants renouvellent en leur nom propre l’engagement pris pour eux par leurs parents à leur baptême

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans COMPRENDRE
commenter cet article

commentaires