Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
Mardi 15h30 - 18h30 
Jeudi et Vendredi 08h30 - 11h30

 

 

 

Site internet :

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook :

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 08:25

Quelques pistes de réflexion proposées par Jean-Pierre DENIS, directeur de la rédaction de l’hebdomadaire « La Vie » et auteur d’un livre sur ce thème.

(Conférence donnée par l’auteur à la Maison du Séminaire à Nice, vendredi 25 mars 2011).

Le Christianisme fait scandale depuis l’origine et c’est vital pour lui (voir l’enseignement du Christ, La Croix, les lettres de Saint Paul), il inverse les valeurs de toute époque.

On, lorsque le christianisme était au centre de la culture (pouvoir sur les corps et les âmes) il n’a plus fait scandale et sa spécificité était en train de disparaitre.

Aujourd’hui, alors qu’il est en marge dans notre société, que beaucoup de catholiques sont déprimés (à l’image de notre monde) nous vivons une époque où il peut prendre sa vraie place. En effet en ces temps de crise économique, écologique, où la marchandisation des rapports humains est au centre de la culture, nous rentrons dans un monde qui rejoint celui des premiers chrétiens et où, nous croyants, pouvons être entendus.

Nous avons besoin d’un christianisme d’attestation et de contestation :

Attestation, non fermée, qui rend service aux déçus des philosophies et idéologies qui s’éteignent.

2.      Contestation qui s’appuie sur des valeurs « faibles » sans pouvoir sur l’autre, par exemple comme la gratuité, la fragilité (écologie, bioéthique), la chasteté, la ritualité … (dans le film « Des hommes et des Dieux » toutes ces valeurs y figurent).

Le Christianisme n’est pas propriétaire de celles-ci mais en est le porteur, elles répondent aux vrais besoins des êtres humains.

 

Quelles perspectives pour le Christianisme aujourd’hui ?

Sortons de nos obsessions autour de l’Eglise et situons nous dans la société, ni en surplomb ni dans l’enfouissement mais à hauteur des hommes et des femmes. Nous pouvons affirmer que la vie à un sens qui n’est pas celui que l’on nous propose : consommation, marchandisation, nihilisme …

On est passé d’un Christianisme de puissance et de domination à un christianisme qui n’est plus au centre donc qui peut se faire entendre si nous le voulons.

 

Pris en note par J. W

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans COMPRENDRE
commenter cet article

commentaires