Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
Mardi 15h30 - 18h30 
Jeudi et Vendredi 08h30 - 11h30

 

 

 

Site internet :

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook :

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 12:38

morale.jpgLa réponse de Michel Souchon, jésuite, à la question d'un internaute de croitre.com, enseignant, qui se plaint de la difficulté des jeunes à faire la différence entre le bien et le mal.

Votre expérience d'enseignant vous conduit à un jugement sévère. Vous dites que les jeunes sont incapables d'élaborer un jugement moral responsable et d'en suivre les décisions dans leurs comportements. Que cela leur soit difficile dans le climat actuel de confusion des valeurs et des normes, c'est bien possible. Mais j'ai tendance à penser que la voix de la conscience n'est pas facilement étouffée.

Toujours, certains agissements apparaissent comme mauvais et d'autres bons. On le voit bien lorsque, spontanément, des manifestations de jeunes s'organisent pour protester contre un viol ou une agression. Ce n'est pas bien ! Ce n'est pas juste ! Nous ne voulons pas de ça!

Pour aider des jeunes à entrer dans le monde de la morale, il est bon de les faire réfléchir sur ce sens inné du bien et du mal dont ils font tous, un jour ou l'autre, l'expérience.

Eloge de la loi

La loi est la condition de la vie en société dans la paix. Vous connaissez la forte pensée de Lacordaire : "Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit".

Sans doute le respect de la loi, quand il vient de la crainte du gendarme (de la force publique), n'est il pas une attitude morale très élevée. Mais le respect de la loi peut être basé sur le sens civique : agir selon les lois, c'est respecter l'autre, les autres, c'est permettre que la société ne soit pas une jungle dominée par les plus forts et les plus puissants. Souvent, des jeunes (et bien d'autres !) assimilent la loi à la contrainte qui brime leur liberté.

Comprendre qu'elle est la condition des libertés civiques est un chemin sûr pour aller vers des comportements proprement éthiques.

Michel Souchon, jésuite, juin 2006

www.croire.com

Partager cet article

Repost0

commentaires