Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
mardi et jeudi 8h30-11h30 
vendredi 13h30-16h30

 

Site internet

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

les vendredis et samedis

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 14:34

amour fidélePour sauver le mariage, il est urgent d’aller puiser dans la sagesse de l’Église, qui le consacre et le sauve par la grâce du sacrement. Notre série spéciale – Parlez-moi d’amour – nous y invite.

Quelle était la motivation réelle des centaines de milliers de familles qui ont traversé plusieurs fois la France, à l’hiver et au printemps derniers, dépensant une partie de leur budget vacances, piétinant des heures sur le pavé parisien, endurant les insultes, affrontant la solitude jusqu’au sein de leur propre parenté? Bien plus que le simple fait d’être «contre», de s’opposer à la loi Taubira, comme ont voulu le caricaturer médias et politiques.

Il s’agit bien plutôt d’une libre affirmation, positive, de l’amour humain. Conception qui plonge ses racines dans le tréfonds de la mémoire humaine et, pour les chrétiens, dans la Création. Remarquons au passage que le mariage n’a pas été inventé par l’Église: c’est une des seules réalités à avoir survécu au péché originel et à la chute d’Adam et Ève.

Voilà pourquoi les réactions à la loi Taubira furent si fortes: c’est l’identité même de l’être humain, sexué et vivant de la complémentarité homme-femme, qui se trouvait soudain remise en cause.

L’enjeu de ce combat, qui ne fait que commencer, n’est donc ni plus ni moins que le bonheur de l’homme et de la société, incarné dans l’image d’un couple stable, uni, et durable. Bonheur et référence auxquels chacun aspire, sans forcément oser y croire…

Comme le soulignait déjà Paul VI, le 4 mai 1970 aux Equipes Notre-Dame,  dans un discours remarquable qu’il faut lire et relire«Il n’est aucun amour conjugal qui ne soit, dans son exultation, élan vers l’infini, et qui ne se veuille, dans son élan, total, fidèle, exclusif et fécond».

L’Evangile est exigeant, mais libérateur pour les couples

Certes, les statistiques du mariage n’incitent guère à l’optimisme.Mais ce n’est pas une raison pour baisser les bras. Au contraire. Il n’en devient que plus urgent d’aller puiser dans la sagesse bimillénaire de l’Église, laquelle consacre et sauve le mariage, blessé comme toutes les réalités humaines, en en faisant un sacrement, lui donnant ainsi l’appui de la grâce. «L’Évangile n’est-il pas une bonne nouvelle aussi pour les foyers, et un message qui, s’il est exigeant, n’en est pas moins profondément libérateur?», interrogeait encore Paul VI.

 

Aujourd’hui, la voie exigeante que l’Église propose paraîtra peut-être trop raide à certains, mais c’est cela même qui en fait la valeur. Car l’enjeu est de libérer le mariage du romantisme et de l’individualisme modernes, qui le détruisent de l’intérieur. Et il convient pour cela de maintenir, et même de renforcer, cette exigence lors de la préparation au mariage (pour lire notre dossier Parlez-moi d'amour dans le n° 1859 de Famille Chrétienne).

Rappelons aussi qu’avec les funérailles et l’école, le mariage reste l’une des rares grandes voies d’accès à l’Église… Quand une majorité des habitants de ce pays se déclare, pour quelques années encore, de culture chrétienne, il en va donc de la ré-évangélisation de la France.

Aymeric Pourbaix

http://www.famillechretienne.fr/famille/couple/quest-ce-qui-pourra-sauver-lamourand8201-_t5_s12_d70797.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans UN NOUVEAU MARIAGE
commenter cet article

commentaires

Yves 28/08/2013 18:04

Bien pensé, bien dit. Un homme et une femme peuvent être effectivement complémentaire toute une vie durent s'ils savent honnetement se regarder en face, accepter les défauts de son partenaire,
cultiver le positif au quotidien, et si cela se réalise dans la foi de dieux, n'est ce pas cela que l'on appelle le bonheur?