Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
mardi et jeudi 8h30-11h30 
vendredi 13h30-16h30

 

Site internet

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

les vendredis et samedis

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 09:45

05.jpgCela fait une semaine que j’ai repris le boulot, après une brève journée de répit dimanche dernier.

J’avais simplement envie de partager avec vous ce que ce 6ème pèlerinage à Lourdes m’a apporté.

Enfin, « simplement », je ne sais pas si c’est le mot approprié. . .

Les pèlerinages se suivent et sont tous différents, avec quand même quelques points d’ancrages communs bien marqués : la vraie joie de se retrouver, de retrouver ces amis, malades et hospitaliers notamment, l’élan du départ, la joie des moments partagés, les instants d’émotions, les temps de prière tous ensemble; les liens forts qui se créent l’espace d’une si courte semaine, et, souvent, la difficulté à se réadapter ensuite au monde « normal » de nos vies…

Lourdes est le lieu où, en une semaine, l’on voit couler plus de larmes de bonheur, que dans toute une vie « hors Lourdes », non ?

Lourdes est aussi un endroit où je viens le cœur ouvert, un peu prêt à tout, et, comme l’a si bien dit l’hospitalière qui a témoigné lors de la messe d’envoi, on vient, au départ, pour donner et l’on reçoit finalement, énormément, alors que l’on ne demandait rien et qu’on ne s’y attendait pas . . .

C’est ainsi que mardi 4 juillet en fin d’après-midi, Alex nous demande, à Daniel et à moi de porter a statue de la Vierge lors de la procession aux flambeaux, la fameuse « PAF » : elle est en train de constituer l’équipe de 8 hospitaliers niçois qui porteront la statue le soir même.

Pourquoi moi ? J’ai déjà à m’occuper des chants et la soirée de la PAF est une soirée sans activité de ce point de vue pour moi.

Bon ! , à Lourdes, on n’est pas venu pour dire « non », alors pourquoi pas . . .

Le soir, la procession se prépare dans une ambiance bon enfant, légèrement potache du coté des porteurs niçois, qui se défoulent un peu en rigolant un bon coup après une journée déjà bien remplie. Cela pourrait paraître surprenant, mais c’est ainsi, et c’est cela, aussi, Lourdes.

Puis la procession démarre.

Les premiers chants, les premières photos, puis la foule qui grossit, les photos de la statue de la Vierge par centaines puis par milliers, et nous, les porteurs, au milieu.

Nous nous arrêtons au pied de la vierge couronnée, face à la basilique, tandis que toute la procession nous double et rempli progressivement l’esplanade, sur fond de coucher de soleil.

Avec Daniel, nous sommes cote à cote, et il nous est donc facile d’échanger quelques mots.

Tu vois ce que je vois ? . . . Oui.   Tu ressens ce que je ressens ? . . . Oui.

Nous vivons un moment exceptionnel partagé, au milieu de tous ces flambeaux qui se lèvent au gré des Ave Maria. Ce sublime Ave Maria de Mike Stanley ; ce sublime chant oriental.

Et nous, juste au milieu.

André-Jacques avait parlé de la forme « en bras accueillants » des 2 rampes d’accès latérales de la basilique. Je l’avais entendu. Je croyais l’avoir compris.

Là, je l’ai vécu : c’est fondamentalement différent.

Cette foule réunie en communion entre ces bras, cette basilique sur fond de coucher de soleil, la flèche de la basilique toute droite vers le ciel avec la couronne et tout en haut la croix : comme une évidence du lien qui unit Dieu et tous ces hommes réunis ici en son nom . . .

Un moment de pure grâce qui nous est donné là ; la claire vision de l’Amour de Dieu.

Le moment le plus fort de ma vie de chrétien à ce jour.

Franchement je ne m’y attendais pas. Le Seigneur nous pose des signes qui vont au-delà de nos espérances.

Le soir, je suis parti m’isoler dans la prairie et à la grotte, les yeux plus qu’humides, en me disant « pourquoi moi, aujourd’hui, ici ? ».

Je médite cette question encore aujourd’hui.

Je sais par contre que j’ai tiré de ce moment une force pour retourner vers les autres et partager ma foi en étant rempli d’une joie vraie, profonde, qui réchauffe. 

C’est cela aussi Lourdes : des moments exceptionnels qui nous sont donnés, et qui nous touchent profondément.

Aujourd’hui, le pèlerinage fini je suis retourné dans le monde « normal » de retour de Lourdes non pas abattu, mais heureux d'être là ou je suis.

... Bon « Effet Lourdes » à toutes et à tous !

Philippe

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul
commenter cet article

commentaires

sylvie 18/08/2011 22:34


merci MARIE de nous aimer autant ! merci de nous avoir portés dans ta grâce. Sylvie