Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
mardi et jeudi 8h30-11h30 
vendredi 13h30-16h30

 

Site internet

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

les vendredis et samedis

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 15:06

IMGP1064.JPGUne quinzaine de jours avant Noël, François a dit... : « Je veux évoquer le souvenir de l'Enfant qui est né à Bethléem et de toutes les peines qu'il a endurées dès son enfance. Je veux le voir, de mes yeux de chair, tel qu'il était, couché dans une mangeoire et dormant sur le foin, entre un bœuf et un âne »...

      Le jour de joie est arrivé... On a convoqué les frères de plusieurs couvents des environs. Chacun selon ses possibilités, l'âme en fête, les gens du pays, hommes et femmes, ont préparé des torches et des cierges pour rendre lumineuse cette nuit qui a vu se lever l'étoile étincelante qui éclaire tous les siècles. En arrivant, le saint a vu que tout était prêt et s'est réjoui beaucoup. On avait apporté une mangeoire et du foin ; on avait amené un âne et un bœuf. Là vraiment la simplicité était à l'honneur, c'était le triomphe de la pauvreté, la meilleure leçon d'humilité : Greccio était devenu un nouveau Bethléem. La nuit s'est faite aussi lumineuse que le jour et aussi délicieuse pour les animaux que pour les hommes. Les foules ont accouru, et ce renouvellement du mystère a ravivé leur joie. Les bois retentissaient de chants ; les montagnes en répercutaient les échos. Les frères chantaient les louanges du Seigneur, et toute la nuit s'est passée dans la joie. Le saint a passé la veillée debout devant la crèche, brisé de compassion, rempli d'une joie inexprimable. Enfin, on a célébré la messe sur la mangeoire comme autel, et le prêtre a ressenti une ferveur jamais éprouvée jusqu'alors.
      François a revêtu la dalmatique, car il était diacre, et il a chanté l'Évangile d'une voix sonore... Il a prêché ensuite au peuple et a trouvé des mots doux comme le miel pour parler de la naissance du pauvre Roi et de la petite ville de Bethléem.    

Thomas de Celano (v. 1190-v. 1260), biographe de St François et de Ste Claire 
Première Vie de saint François, §84-86 (trad. Desbonnets, Documents, p. 265 rev.)

www/levangileauquotidien.org 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans L'EVANGILE AU QUOTIDIEN
commenter cet article

commentaires