Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
mardi et jeudi 8h30-11h30 
vendredi 13h30-16h30

 

Site internet

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

les vendredis et samedis

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 11:36

wiara.jpgJe suis un fils de l'Eglise qui, étant parti faire un voyage loin de chez lui, décide enfin de rentrer. J'étais pourtant dans l'ignorance de son existence, essayant de construire moi-même la maison de mes rêves. Comment donc savoir que l'Eglise avait une place pour moi ? Je me trouvais alors dans ce que saint Augustin appelle un « adultère spirituel ». Il m'avait été expliqué plus jeune que Dieu n'existait pas, et je ne sais pas trop pourquoi, je crus bien volontiers ces paroles, quoi que j'aurais pu croire de la même manière le contraire s'il me l'avait été soufflé.

Alors puisque Dieu n'existait pas, il fallait bien combler ce vide et je me suis mis à la recherche d'une autre vérité, m'écartant du même coup de la seule véritable.

Je me dirigeai vers l'armée en quête d'une vérité dans les relations humaines qu'elle seule pourrait m'offrir...

A l'issue d'un été de débauche - j'emploie le terme dans sa signification la plus étendue-je fus pris en plein milieu d'une nuit, d'un besoin de prier. J'en fus le premier surpris puisque Dieu, c'était pour les autres. Et puis, me dis-je, tu ne sais même pas prier. Tu es ridicule tout seul au milieu des bois (au loin la fête battait son plein), si les gens te voyaient, ils riraient bien.

J'aurais pu mettre ça sur le compte de l'alcool mais j'étais désespérément sobre et désespérais tout court. Soudain, je ne me sentais plus seul et une chaleur bienveillante s'empara de mon cœur et me plia les genoux pour la première fois.

Et pour la première fois, je lui adressais officiellement ma demande de pardon et de miséricorde. Dans ma prière sans issue, une lumière venait de m'indiquer une porte. J'allais mettre six ans à l'ouvrir.

Six années de tâtonnements, de questions, de renoncement et surtout cette rencontre avec celui qui deviendra mon parrain. Ce porteur de lumière qui m'a tendu la main et m'a indiqué le chemin sans même s'en rendre compte. Cet apôtre du Christ qui m'a donné les clés pour ouvrir la porte que je contemplais maintenant depuis trop longtemps.
Trente petites minutes devant la croix auront suffi à mettre un trait sur 26 années passées à l'ombre de son Amour...

Témoignage de Pierre, catéchumène, Pâques 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans VIE SPIRITUELLE
commenter cet article

commentaires