Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
Mardi 15h30 - 18h30 
Jeudi et Vendredi 08h30 - 11h30

 

 

 

Site internet :

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook :

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 14:36

confession-1-copie-1.jpg François est prêtre du diocèse de Cambrai. Pour Jeunes Cathos Blog, il raconte son ministère dans le «Journal d’un jeune prêtre ». Aujourd’hui, il nous partage la joie de la Miséricorde dont il fait l’expérience dans son ministère de prêtre, pour lui-même et à travers les autres.

Alors que nous terminons doucement le temps du Carême et que nous nous apprêtons à célébrer Pâques, nous allons vivre la canonisation des papes Jean XXIII et Jean-Paul II le dimanche dit de la Miséricorde. A cette occasion, je souhaitais vous parler dans ce billet de la joie de la Miséricorde dont je fais l’expérience dans mon ministère de prêtre pour moi-même et pour celles et ceux que je rencontre.

L’un des lieux où s’exerce cette Miséricorde de Dieu, cet Amour infini du Père, c’est le sacrement du Pardon.

« Le prêtre est un pécheur comme moi »

Qu’il est bon d’entendre le Seigneur me dire par la bouche du prêtre « Je te pardonne tous tes péchés… »  Il n’est peut-être pas toujours facile de s’approcher d’un prêtre pour demander et recevoir le pardon de Jésus.

Quand j’étais lycéen, je cherchais toujours un prêtre dont je savais qu’il ne me connaissait pas ou un prêtre très âgé pour recevoir ce sacrement : ma grande crainte était de me demander ce que le prêtre pouvait penser de moi après ma confession… Certainement par manque d’humilité.

Ce qui a changé mon regard de lycéen, c’est le jour où lors d’une célébration pénitentielle, j’ai vu un prêtre se mettre à genoux devant un autre prêtre pour recevoir le sacrement du pardon avant de le donner.

Cette scène m’a fait comprendre que le prêtre est un pécheur comme moi et que lorsque je le rencontre dans la célébration du sacrement, je rencontre un frère pécheur comme moi mais qui, par son ordination, agit en la personne même du Christ pour me donner le pardon du Seigneur.

Goûter à la miséricorde de Dieu

Comme prêtre, je goûte à cette miséricorde en me mettant humblement à genoux devant un frère prêtre pour demander pardon au Seigneur et recevoir son pardon. Mais lorsque je célèbre le sacrement du Pardon, je goûte aussi à cette miséricorde : je suis souvent touché par des visages qui se changent durant le sacrement, qui s’ouvrent à une joie profonde qui vient de la Miséricorde de Dieu.

Un autre lieu où s’exerce la Miséricorde de Dieu, c’est le sacrement de l’Eucharistie.

Par son Eucharistie, le Christ qui vient s’offrir pour chacun de nous.

Qu’elle est grande la Miséricorde de Dieu, qu’il est grand l’Amour infini du Père qui nous donne son Fils unique dans chaque Eucharistie par les mains du prêtre !

Comme prêtre je me sens souvent si petit devant ce si grand mystère où le Christ vient au milieu de nous. J’aime dire cette prière, inspirée d’une prière de Mère Teresa de Calcutta, avant de célébrer la messe : « Seigneur fait que je célèbre cette Messe comme si c’était la première Messe, la dernière Messe,  l’unique Messe ! »

Recevoir la miséricorde de Dieu pour la donner aux autres

Chaque matin, avec mon curé avec qui je partage une vie fraternelle, nous commençons notre journée par un temps d’adoration du Saint Sacrement, dans ce temps d’adoration, de cœur à cœur avec le Seigneur, j’aime faire cette prière simple « Jésus, doux et humble de Cœur, rends mon cœur semblable au Tien ! »

L’Eucharistie et le sacrement du pardon, deux sacrements qui nous ouvrent à la miséricorde de Dieu.

« Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. » (Luc 6, 36) nous dit Jésus. Plus nous ferons l’expérience de la Miséricorde de Dieu pour nous, plus nous pourrons vivre de cette Miséricorde et la répandre autour de nous.

« Ainsi, aujourd’hui, je voudrais, avec une grande force et une grande conviction, à partir d’une longue expérience de vie personnelle, vous dire, à vous les jeunes: n’ayez pas peur du Christ ! Il n’enlève rien et il donne tout. Celui qui se donne à lui reçoit le centuple. Oui, ouvrez, ouvrez tout grand les portes au Christ – et vous trouverez la vraie vie. »Benoit XVI, 24 avril 2005.

Je peux témoigner aujourd’hui que c’est pour moi une joie de recevoir la Miséricorde de Dieu mais aussi d’être ministre (serviteur) de la Miséricorde, de pouvoir offrir cette Miséricorde à celles et ceux qui s’approchent du Seigneur, de pouvoir être témoin de conversion, de pouvoir être témoin du pardon du Seigneur qui vient relever des personnes, qui vient guérir des cœurs blessés…

François Triquet

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse saint Vincent de Paul - dans VIE SPIRITUELLE
commenter cet article

commentaires