Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entrer en contact...

Secrétariat paroissial
5 rue saint Martin,
06390 Contes
tel. 04.93.79.00.58

paroissestvincentdepaul@gmail.com


Horaires d'ouverture :
Mardi 15h30 - 18h30 
Jeudi et Vendredi 08h30 - 11h30

 

 

 

Site internet :

blogstvincentdepaul@gmail.com

 

Facebook :

https://fr-fr.facebook.com/paroissestvincent

 

 

 

Le Curé

abbé Adam WIJATA

 

 

 

Prêtre auxiliaire

Abbé Eric Rebuffel

Photos


Fin d'année 2014


Installation du père Adam
Septembre 2014

ob_4a2372_dscf5396.JPG
Pélerinage à Notre Dame d'Utelle
Septembre 2014



Soirée Louange 14 déc 2015
La Trinité


Kermesse 2015


Première Communion 2015

 

26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 18:25

Ktotv-nice.jpg Partagée entre mer et montagne, l'Église dans les Alpes-Maritimes doit faire face au défi des contrastes : 90% de la population vit sur la côte qui ne représente pourtant que 20% du territoire. Nous irons à la rencontre des chrétiens "oubliés" de l'arrière-pays dans la paroisse de Saint-Bernard-de-Menthon, où le Père François-Régis Jamain parcourt à lui seul des milliers de kilomètres chaque année. Sur le littoral, la situation est toute autre et la population très fortement concentrée et sécularisée.

Ainsi, parmi les priorités du diocèse se trouvent l'évangélisation et les jeunes. L'aumônerie étudiante a notamment décidé de faire peau neuve pour répondre de manière plus percutante au défi missionnaire.

Mise en perspective des priorités missionnaires du diocèse de Nice avec Mgr Louis Sankalé.

Partager cet article

Repost0
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 14:48

C'est la saison... La pastorale des Familles du diocèse de Nice propose, comme chaque année, une journée à vivre en famille au sanctuaire Notre Dame de Laghet le 8 mai.

"La famille chrétienne doit «refléter dans le monde la beauté du Christ et de ta Trinité, qui se manifeste dans une vie d’amour, de communion et de service.» 

Dans l’élan de notre synode, il est important que les familles de notre diocèse puissent se réunir chaque

année pour prier, pour rendre grâces et se ressourcer, avec la Vierge Marie, lors d’un pélerinage diocésain. «La famille est l’espace humain de la recontre du Christ... Elle est appelée à diffuser et manifester au monde l’amour et la présence du Christ», souligne Benoit XVI. Elle est une proclation de foi, d’espérance et de charité : elle est non seulement une communion de personnes, reflet de l’amour même de Dieu, mais elle est aussi une hymne à la vie."

Mgr Louis Sankalé.

01

02.jpg

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 16:37

post-synode.jpgL’Evangile est la feuille de route du peuple de Dieu. Le peuple de Dieu des Alpes-Maritimes s’est exprimé à travers les nombreuses propositions votées et promulguées au cours du synode 2007-2009. Leur mise en œuvre est suivi par une commission qui se réunit périodiquement. De même les correspondants du suivi du synode dans les communautés chrétiennes se réunissent périodiquement pour être informés de l’état du suivi des décisions prises.

La dernière réunion s’est tenue le 9 janvier 2013  en l’église Saint Marc à Nice sous la conduite du père J-L Balsa. Il était accompagné du père Gil Florini, de sœur E. Jacquart (Service des Formations Permanentes), d’Anne Montalant (Commission du suivi du Synode), Henri Marcon, diacre, de Guillaume Rigler (Catéchèse), de Patrick Cheuret, Econome diocésain.

18 paroisses sur 46 étaient représentées à la réunion.

Les points suivants ont été évoqués :

- Pèlerinage diocésain de Lourdes (Gil Florini)

- Journée de la Solidarité (Henri Marcon)

- Journée du 1er juin avec les enfants CM1 CM2 du diocèse (Guillaume Rigler)

- Denier de l’Eglise (Patrick Cheuret)

- Formations permanentes (Emmanuelle Jacquart))

1. Pèlerinage diocésain (Gil Florini)

L’accent est mis sur la participation des communautés paroissiales ainsi que celles comme le MCR, Hospitalité, Maisons d’Evangile, etc. Il est demandé aux curés de faire le maximum pour l’information et les inscriptions. Le but sera de faire communauté pour faire « Eglise diocésaine ». Dans ce but chaque paroisse recevra la visite soit du Père J-L Blasa soit du Père G. Florini.

2. Journée de la Solidarité -Diaconia 2013(Henri Marcon)

La journée de la solidarité ou Diaconia 2013 se tiendra le samedi 26 janvier 2013 à Don Bosco. Rappelons que la diaconie est le service de la charité de l4eglise dans son ensemble. Cette journée se déroulera de 9h à 16h30, heure de la messe d’envoi, avec des stands et des animations en continus. Si les représentants des divers mouvements « de solidarite » seront présents (Secours catholique, CCFD, Saint Vincent de Paul, Coopération missionnaire, Equipes Saint Vincent, Ordre de Malte, Aide à l’Eglise en détresse, Pastorale des migrants, Aumônerie des prisons, Pastorale de la Santé,) cette journée est destinée à tous car elle constitue un appel à élargir la responsabilité du Service des Frères à tous les membres de l’Eglise. Il est demandé aux curés de faire circuler l’information et de sensibiliser les paroissiens.

3. Journée du 1er juin avec les enfants des CM1 CM2 (Guillaume Rigler)

Cette journée s’adresse aux enfants (et parents) des CM1/CM2 et se fera avec les catéchistes. Le thème choisi est « Les pèlerins d’Emmaüs ». Les enfants seront regroupés par doyenné et ils partiront des points de départ suivants : Don Bosco, Ecole Saint Joseph et Ecole Sasserno. Le point de convergence sera l’Eglise de Saint Pierre d’Arène. Cette journée sera faite en lien avec le Festival chrétien de la B.D. (Bande dessinée) chrétienne.

4. Denier de l’Eglise (Patrick Cheuret)

L’économe diocésain a dressé un tableau de la situation financière du diocèse.

Il en ressort quelques points importants :

a) Il existe 80 églises (bâtiments) qui appartiennent à l’Eglise diocésaine d’où la nécessité de les entretenir (mise aux normes, entretien, réparations, etc.)

b) Le nombre de donateurs  baisse d’année en année (cf. graphique de donateurs).Par contre le don moyen par donateur a augmenté et permet un certain équilibre. Il n’y a pas de renouvellement de la population chrétienne, ce qui laisse prévoir des lendemains très difficiles.

c) Chaque chrétien venant à la messe devrait donner environ 5€ minimum pour assurer le fonctionnement de l’Eglise en général (salaires, solidarité entre les paroisses, etc.)

d) En moyenne l’Eglise diocésaine a chaque année 5% de charges en plus et 5% de dépenses en plus.

e) Il est demandé à chaque curé de sensibiliser les paroissiens à longueur d’année sur ce problème.

En conclusion,  la situation financière de l’Eglise diocésaine est très préoccupante.

5. Formations permanentes (Emmanuelle Jacquart)

A noter la conférence de Bernard Devert, fondateur des mouvements « Habitat et Humanisme » et « La pierre angulaire » le mardi 5 février 2013 à 20h30 au C.U.M. (Centre Universitaire Méditerranéen), 65 Promenade des Anglais avec pour sujet : Le bien commun ou l’exigence de la justice traversée par la caritas.

Partager cet article

Repost0
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 16:49

conciel-vatican.jpgLe 12 octobre 2012 (50 ans et un jour après l'ouverture du Concile) l'archiviste et bibliothécaire diocésain Gilles BOUIS a relaté cet événement à la Maison du Séminaire de Nice devant un auditoire nombreux et attentif. L'orateur a tenu à préciser qu'il avait fait œuvre d'historien, et non de clerc, en utilisant les archives du diocèse et la presse de l'époque.
En effet ce Concile- par le nombre de ses participants, par l'importance de ses travaux, par la variété des sujets abordés- ne pouvait qu'avoir de grosses  conséquences pour tous les Catholiques et c'est au travers du diocèse de Nice que monsieur BOUIS a voulu éclairer son propos. D'abord dans les Alpes Maritimes l'acteur principal de ce travail de réception et de transmission est l'œuvre de Monseigneur Jean MOUISSET, évêque tout neuf : il a été consacré coadjuteur de Monseigneur Paul REMOND 12 jours seulement avant l'ouverture du Concile. C'est donc lui qui pendant et après le Concile fit un travail pédagogique pour expliquer et faire passer les réformes auprès de son clergé et de ses fidèles: c'est ce qui explique les dates choisies -1962-1984- qui correspondent à l'épiscopat de cet évêque.
Si globalement le message conciliaire est passé, il est à noter des réticences, voire des oppositions, particulièrement dans le domaine de la liturgie qui est la face la plus visible de la pratique religieuse: le changement de langue (du latin au français) de la position du maître-autel (de dos aux fidèles à face aux fidèles), l'intrusion plus importante des laïcs dans le déroulement des offices et des interprétations parfois contestables de la part de certains prêtres, ont perturbé les certitudes des fidèles qui, pour certains, sont allés dans le giron
traditionaliste "lefebvrien". En dehors de la liturgie Monseigneur MOUISSET a du expliquer et préparer d'autres schémas du Concile: sur l'Eglise, le gouvernement des diocèses et l'œcuménisme. L'évêque de Nice a utilisé dans ce but les réunions (avec son clergé) les "lettres pastorales" distribuées dans les églises visant les pratiquants et diverses lettres ou communiqués dans la presse locale destiné à un public plus large.

Après sa conférence monsieur BOUIS répondit à quelques questions de l'assistance pour ensuite demander quelle avait été la réaction personnelle vis à vis de la mise en place des décisions conciliaires en interrogeant d'abord des prêtres "anciens" (c'est-à-dire antérieurs à Vatican II) qui exprimèrent leur satisfaction globale, puis des "jeunes" (c'est-à-dire nés après le Concile) : deux "spécimens" acceptèrent de donner leur sentiment, l'un en soutane et l'autre en chemisette, mais tous les deux en accord avec la logique de Vatican II (ils sont donc en communion pour l'essentiel, l'habit ne faisant pas complètement le prêtre...), même si la messe de SAINT PIE V (rite dit "exceptionnel") convient davantage à la soutane qu'à la chemisette, mais c'est toujours le même sacrifice du CHRIST qui est célébré et il est heureux que Rome ait arrondi les angles de ce problème en acceptant le rite traditionnel devenu exceptionnel (c'est le point de vue de l'auteur de ces lignes). Ensuite ce fut au tour des laïcs (volontaires) de donner leurs impressions selon la même méthode: les intervenants exprimèrent une satisfaction globale en particulier pour les offices plus compréhensibles et plus vivants
qu'auparavant.
En conclusion la réception du Concile Vatican II a été plutôt bien menée dans le diocèse de Nice.

Partager cet article

Repost0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 15:16

evangelisation---30x60-OK HDLe 7 septembre sera lancée l'année de l'évangélisation. En lien avec l'année de la foi promulguée par le pape Benoit XVI, cette année est une invitation à proclamer au monde entier cette vérité : "Dieu est Amour" Jn 4, 16.

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 09:56

44-copie-1.jpg

Parvenus au terme de cette célébration et au commencement de notre nouveau ministère, il me revient d’accomplir cet ultime rituel sans lequel ces ordinations auraient un goût d’inachevé. Il s’agit donc de vous adresser, au nom de mes confrères, quelques remerciements.

 

Les premiers vont à notre Seigneur qui en ce jour accorde à quatre hommes sa grâce pour l’imiter d’une manière toute particulière. Avec vous tous, nous rendons grâce à Dieu qui n’est pas resté sourd à la prière de son Eglise et lui donne aujourd’hui les prêtres et diacres dont elle a besoin.

 

Merci à vous monseigneur, par l’ordination que vous venez de nous conférer, vous signifiez la confiance de toute l’Eglise dans l’appel que nous avons reçu du Seigneur à le servir comme prêtres.

 

 

Nous voici maintenant membres de l’ordre des prêtres et des diacres, à vous chers confrères, merci pour les conseils prodigués au long de ces années. Nous espérons accomplir à vos côtés un ministère fécond et salutaire.

 

 

Merci à tous ceux qui ont participé de près ou de loin à notre formation, nos différents séminaires et lieux d’insertion pastorale, les aumôneries et les mouvement de scoutisme.

 

 

Merci à tout ceux qui nous portent dans la prière, parfois depuis bien longtemps. Cette présence discrète est un soutient inestimable. Nous voulons saluer plus particulièrement les communautés religieuse ainsi que le groupe des jeunes adorateurs.

 

 

Enfin, et ce n’est pas le moindre, Merci à vous nos familles, amis, fidèles de ce diocèse et d’ailleurs, par votre présence ici aujourd’hui, ou votre prière, pour ceux qui sont absents, vous nous donnez un illustre témoignage de votre affection et de votre amitié.

 

 

Pour prolonger la joie de ces ordinations, nous vous invitons à la sortie à prendre le temps de partager un apéritif bien mérité.

 

 

Nos voici seulement au début de notre ministère, c’est pourquoi nous vous demandons instamment de ne pas relâcher vos efforts de prière et de continuer à intercéder pour nous, afin que nous soyons de saints prêtres, tout entier au service ceux qui nous seront confiés, afin qu’ils aient la vie, qu’ils l’aient en abondance. Merci.

 

 

Abbés Frédéric Appiano, Vincent Bottin, Luc Denoyer et Laurent Isnard.

Partager cet article

Repost0
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 15:12

flyer-1.jpg

J’ai été très heureux de participer à ce 2ème Festival Vivre Ensemble. Quand l’important groupe des Chrétiens a rencontré celui des Musulmans, j’ai été très touché. C’est comme si je venais de retrouver des Frères dont on avait beaucoup parlé ces derniers temps à l’occasion des présidentielles mais pas toujours présentés sous leur jour le plus favorable. Le long du parcours, j’ai pu converser avec trois d’entre eux ; ce fut très intéressant. J’ai pu mieux approfondir ce dont j’avais déjà entendu parler, à savoir, que l’Islam est une religion qui permet des interprétations assez larges contrairement à la déclamation qu’en font les fondamentalistes. Ceux-là utilisent l’Islam pour leur projet politique, voire terroriste. J’ai pu mieux approfondir ce que peut être un Islam de paix, un Islam tolérant et ouvert, tel que le préconisent par exemple, les Soufis.

J’ai apprécié les propos accueillants et chaleureux du présentateur de l’Association Fondacio, organisatrice du festival. L’intervention d’un jeune Rabbin très enjoué, ouvert, fut aussi un bon début ; prometteur. Un intervenant a fait applaudir tous les participants pour le fait d’être là, ensemble, dans la volonté de se rencontrer, se dépasser. Le Prieur de l’abbaye de Lérins nous a demandé un moment de silence partagé ; ce fut trop court à mon goût mais intense ; le silence en dit parfois très long et rassemble les cœurs. Un autre intervenant a proposé à chacun des participants de parler pendant quelques minutes à son voisin. Pour moi ce fut une jeune voisine, musulmane, en jeans, cheveux aux vents et bras nus ; je précise car c’est une façon de dire que la tenue vestimentaire n’était pas uniforme chez nos sœurs musulmanes dont un certain nombre portaient le foulard. Ces quelques instants furent un bonheur dont j’espère qu’il était partagé ; notre grande différence d’âge nous mettant à l’abri de tout malentendu… Ensuite j’ai écouté avec plaisir le Lama Bouddhiste dont les propos étaient traduits ; un bon moment également. Puis je dus partir ce qui me priva de l’intervention du Père Marc Ruiz ; dommage !

Dans le train du retour je me pris à rêver d’un prochain festival où nous pourrions rester dix minutes, un quart d’heure, voire plus, en silence, nous tenant par la main en signe de fraternité, tels les fils d’un même Père, aspirant à s’aimer, sachant que dans la Maison de Notre Père Commun : Il y a plusieurs demeures ; où tous sont aimés d’un même Amour.

Pierre

Partager cet article

Repost0
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 13:03

25.jpgEnviron mille personnes s'étaient données rendez-vous à la soirée célébration à Nice pour clôturer l'année ecclésiale et le premier cycle des Maisons d'Evangile. 

Decouvrez les photos de cette soirée sur www.nice.cef.fr 


Partager cet article

Repost0
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 12:22
lunettes.JPGÀ l'approche de l'Ascension, jeudi 17 mai 2012, Mgr Louis Sankalé, évêque de Nice, évoque ce que les nouvelles technologies nous disent du regard de la foi.
Google n'a rien inventé, avec ses lunettes à réalité augmentée. De quoi s'agit-il ? Cette nouvelle technologie nous permet d'avoir, sur ce que nous regardons ou entendons, des informations instantanées, visuelles et sonores, issues d'Internet. Celles-ci se superposent à ce que nous voyons, en s'affichant directement sur le verre de nos lunettes. D'autres technologies, comme celle des lunettes ʺà afficheur intégréʺ, envisagent même de projeter l'image directement sur la rétine de l'œil (c'est le Retinal Imaging Display ou RID).

Or, il faut bien l'avouer, ces lunettes du futur ressemblent à s'y méprendre à celles que les apôtres chaussèrent le matin de Pâques. À cette différence près que le supplément d'information apporté par l'Évangile, lui, n'est pas virtuel... À la vue du tombeau vide, un même message, depuis vingt siècles, s'affiche au plus intime de notre être : ʺChrist est vraiment ressuscité !ʺ Le jour de son Ascension, quand il disparut aux yeux de ses disciples, la réalité de son absence se trouva enrichie, ʺaugmentée" de cet autre flash : "Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde"(Matthieu 28:20). Et tous les jours, depuis, le chrétien est quelqu'un dont les yeux, où qu'ils se posent, reconnaissent Jésus ; un peu comme les apôtres, après la Transfiguration, ne voyaient plus que Jésus seul (Marc 9:8)... Heureuse superposition! Le grain tombé en terre nous parle de moisson, l'ennemi de pardon, le pauvre de royaume, la croix de résurrection.

Mgr Louis Sankalé
Évêque de Nice

Mai 2012 
source: www.eglise.catholique.fr
images: source: www.gloireaucreatuer.blogspot.fr 

Partager cet article

Repost0
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 09:40

L'abbé Luc DENOYER sera ordonné prêtre pour le diocèse de Nice,

le samedi 30 juin 2012 à 10h

en l'église Notre Dame Auxiliatrice à Nice.

Il présidera sa première messe le

Dimanche 1 juillet à 10h30

en l'église Sainte Marie Madeleine de Contes.

FairepartWEB.jpg

Partager cet article

Repost0